ITW d’Etienne Bourgois et Romain Troublé: «Il y aura un avant et un après Tara Oceans» | Tara, un voilier pour la planète

ITW d’Etienne Bourgois et Romain Troublé: «Il y aura un avant et un après Tara Oceans»

© Tara Expéditions

18 mai 2015

ITW d’Etienne Bourgois et Romain Troublé : « Il y aura un avant et un après Tara Oceans »

Partie il y a près de 6 ans, l’expédition Tara Oceans sur le plancton marin qui s’est achevée il y a deux ans délivre ses premiers résultats scientifiques. Et ils sont majeurs ! Pour Etienne Bourgois et Romain Troublé, président et directeur général de Tara c’est un moment fondamental pour l’océan, pour la science et pour Tara.


Quel est le principal fait que vous retenez de ces résultats ?
Romain Troublé, directeur général de Tara Expéditions : Avec les scientifiques de Tara Oceans nous avons mis le doigt sur un monde totalement inconnu puisque nous avons découvert plusieurs millions de nouveaux gènes qui vont transformer la façon dont on étudie les océans et peut-être dont on évalue le changement climatique. Pour la première fois un lien est prouvé entre la température de l’Océan et l’écosystème vivant dans ses couches supérieures.

En quoi cette expédition et ses suites sont innovantes?
Romain Troublé : C’est la première étude de l’écosystème planctonique planétaire. Tara Oceans c’est de l’écologie scientifique avec 12 disciplines de recherche différentes. La force de ce projet aussi c’est que tous les scientifiques impliqués travaillent ensemble des quatre coins du globe, depuis 2008 jusqu’aux résultats d’aujourd’hui et ceux à venir.
Etienne Bourgois, président de Tara Expéditions : Cette expédition c’est aussi une histoire d’hommes et de femmes, de scientifiques bien sûr, mobilisés par Eric Karsenti, de partenaires qui nous ont suivis depuis le début, de marins. Il y a un esprit Tara qui continue dans les laboratoires, qui se transmet à chaque escale. Nous avons reçu un accueil formidable tout au long de la mission Tara Oceans.

Est ce pour vous l’évènement le plus important depuis que vous avez créé Tara Expéditions ?
Etienne Bourgois : Au niveau scientifique oui. C’est la première fois qu’on a de tels résultats avec Tara. Je les attendais depuis très longtemps car le bateau est parti pour cette expédition entre 2009 et 2013 ! On a prouvé que sur un bateau à voiles de 36 mètres, on pouvait aussi faire de la science de haut vol complémentaire de plus grosses unités. Cela ouvre aussi des perspectives énormes sur les résultats à venir. On peut imaginer qu’on sait tout de la Terre mais en fin de compte on sait très peu de choses et en particulier sur les Océans.  Je suis assez fier que les scientifiques de Tara Oceans, autour du CNRS, du CEA et de l’EMBL, apportent des éléments de connaissance très importants à la communauté scientifique mais aussi au grand public. L’histoire nous le dira, mais il y aura sans doute un avant et un après Tara Oceans.

Nous sommes dans l’année « climat » et dans la perspective de la Conférence sur le climat à Paris. Est ce que dans ces résultats il y a un lien établi entre le plancton et le climat ?
Romain Troublé : Oui, l’influence de la température sur la composition de l’écosystème planctonique jusqu’à 500m de profondeur. Ces résultats prouvent ce lien, mais il y a encore beaucoup de recherche à faire sur ces données désormais publiques. Ce que nous savions aussi avant de partir et qui fait consensus,  c’est que le plancton stocke plus de 25 % du CO2 que nous émettons et qu’il serait le premier fournisseur d’oxygène de la planète. J’espère bien que l’on apportera sous peu davantage de précisions.

D’autres résultats sont–ils à venir ?
Romain Troublé : Oui, les scientifiques ne vont pas s’arrêter là. Dites-vous bien que ce n’est que le début, c’est très excitant ! D’autant que l’année prochaine, nous mènerons avec quelques uns de ces scientifiques ainsi qu’avec une équipe internationale et en partie asiatique, une expédition de deux ans dans le Pacifique…

Articles associés :
- Les objectifs scientifiques de l’expédition
Le matériel scientifique de l’expédition
- Les meilleurs vidéos de l’expédition entre 2009 et 2012puis en 2013 en Arctique partie 1partie 2
- Le journal de bord entre septembre 2009 et décembre 2013
Le site « Les Chroniques du Plancton » de Christian Sardet, coordinateur scientifique de l’expédition