TARA OCEANS - FFEM | Tara, un voilier pour la planète

Lancement du projet Tara OCEANS – FFEM « Plancton Océanique, Climat et Développement »

© Christian Sardet

24 février 2016 - Buenos Aires, Argentine

Le projet Plancton Océanique, Climat et Développement concourra à une meilleure gestion des océans en contribuant au programme scientifique TARA OCEANS qui favorise le développement de modèles et indicateurs pour l’observation de la biodiversité marine basés sur le système planctonique.

Ce programme sera réalisé en développant un partenariat international de recherche avec la participation d’au moins six pays du Sud et en tissant des liens avec les institutions internationales et les communautés de décideurs. La valeur ajoutée et l’innovation du projet résident dans le fait qu’aucun programme d’observation des écosystèmes marins ne dispose de modèles et de données aussi étendues pour prendre en compte les systèmes planctoniques.

 

Les quatre composantes du projet :

1) Science : Contribuer au renforcement de l’activité de recherche du consortium TARA OCEANS en complément du projet OCEANOMICS et lancer le processus de création de nouveaux modèles et indicateurs basés sur l’observation du plancton et ses corrélations avec les écosystèmes marins.

2) Renforcement des capacités : Développer un programme international de structuration de la recherche sur la vie océanique basé sur l’expérience de TARA OCEANS tout en impliquant les pays du Sud afin de faire progresser les capacités d’intervention dans ce domaine.

3) Gouvernance : Valoriser les résultats scientifiques auprès des institutions multilatérales dans les processus de gouvernance de l’océan en cours au sein de l’ONU : CDB, UNFCCC, DOALOS, et des Conventions de Nairobi, de Nouméa et d’Abidjan.

4) Sensibilisation : Sensibiliser et disséminer l’information à destination des décideurs locaux, des ONG et du jeune public, sur l’importance des écosystèmes marins, et notamment les zones au-delà des juridictions nationales, en lien avec les expéditions TARA.

 

Voir le programme complet de la conférence (en anglais).