Escale à Vlora (Albanie)

© Y. Chavance/Tara Expéditions.

Du 15 au 19 juillet

UNE PREMIÈRE POUR TARA EN ALBANIE, en escale à Vlora du 15 au 19 juillet

Tara fera escale dans cette ville portuaire de la mer Adriatique, l’une des plus anciennes du pays, située à 100 kilomètres au sud de Tirana. Même si Tara a beaucoup sillonné la Méditerranée, c’est la première fois que la goélette se rend en Albanie.

Cette escale, préparée en collaboration étroite avec l’ambassade de France à Tirana, sera l’occasion de continuer à sensibiliser et informer le public autour des thématiques environnementales qui nourrissent l’engagement de Tara depuis 10 ans et en particulier durant cette expédition Tara Méditerranée.

Au programme de ces quatre jours, sont prévus, conférences, exposition, visites du bateau ou encore projections de film sont au rendez-vous. 

L’exposition « Notre planète océan » sera visible du 16 au 18 juillet au centre d’information européen de Vlora. Cette exposition est l’occasion de comprendre que l’océan est le berceau de la vie et couvre les trois quarts de notre planète bleue.

Le 16 juillet, Après une visite de l’ile albanaise de Sazan les autorités viendront à bord de Tara pour signer la convention entre le conservatoire du littoral français et la toute nouvelle agence nationale du littoral Albanaise. Cette ile est actuellement sous l’administration de l’armée albanaise et son accès est strictement règlementé. La convention signée entre la France et l’Albanie est une étape indispensable pour modifier le statut de l’ile et en faire une Aire Marine Protégée.

Le 17 juillet des scientifiques de Tirana la capitale et de l’université de Vlora viendront rencontrer à bord les scientifiques de Tara  Méditerranée. Un séminaire aura lieu le matin à l’université. Les scientfiques albanais et français, Sajmir Beqiraj et François Galgani, feront un état des lieux de la Méditerranée et des perspectives de protection de cette espace commun. Les étudiants et scientifiques viendront ensuite déjeuner à bord de Tara et visiter le bateau.

Et enfin le 18 juillet sera consacré à la portée pédagogique de l’expédition. La goélette fera monter à son bord des enfants de trois orphelinats de la région puis à la suite de cette visite ils découvriront l’exposition « Notre planète océan ».