Bilan environnemental de Tara, en quête d’exemplarité

© Maeva Bardy / Fondation Tara Expéditions

Pendant la Transatlantique de Tara entre le 28 mai et le 28 juin 2016, l’équipage a réalisé le bilan environnemental de la goélette. Gestion des déchets, de l’énergie, de l’eau à bord, consommation, un ensemble de variables ont été étudiées et permettent de mieux comprendre comment on vit en mer à bord de la goélette et comment on peut adapter nos comportements, à terre comme en mer, pour limiter notre impact environnemental.

 

Véritable point de départ pour aborder autrement l’éco-responsabilité, ce dossier donne accès à une base de données simplifiée pour aborder la consommation à bord de Tara, la gestion des ressources (eau-énergie) et des déchets. Sur la base de ce document, les enseignants pourront par exemple refaire les mêmes calculs de consommation, cette fois avec leur classe, et la comparer à celle de Tara… Par delà une base de données, le « mot des marins » illustre le vécu et l’adaptation des comportements pour limiter l’impact environnemental et nous rappelle que chacun est partie prenante de ce processus de changement.

 

Sortir de l’évidence de notre quotidien pour développer l’éco-responsabilité est un levier éducatif puissant.

Tara est un microcosme. On retrouve à bord les mêmes problématiques que dans une maison ou un établissement (gestion des déchets, de l’énergie, de l’eau…). Mais plonger dans la vie quotidienne de l’équipage de Tara nous permet de sortir de l’évidence de notre quotidien, où les automatismes et les habitudes à terre ont pris le pas sur un regard critique, pourtant nécessaire aux changements de comportements en période de crise environnementale. Travailler sur l’éco-responsabilité est l’occasion pour les enseignants de développer des projets pluridisciplinaires comme attendu dans la réforme des collèges ou dans des cours disciplinaires de Physique, mathématiques, technologie… et aussi de prendre du recul sur des projets d’établissements éco-responsables.

 

Un point de départ

A l’occasion de sa nouvelle expédition de deux ans et demi dans le Pacifique, Tara a fait peau neuve. Des travaux d’optimisation et de préparation de la goélette ont été réalisés durant cinq mois de chantier avant le départ. Ce diagnostic témoigne d’une préoccupation constante de la la Fondation Tara Expéditions de limiter l’impact environnemental de la goélette. Reste que la démarche d’éco-responsabilité est toujours perfectible.  Ce dossier offrira plus tard un point de départ et de comparaison pour une prochaine évaluation de l’impact environnemental du bateau.

 

tara-eco-resp-2016-v9-1

 
Les précédents bilans de Tara Arctic (avec des activités pédagogiques) et Tara Océans, permettent d’établir des comparaisons et sont disponibles en ligne 

barre-orange-2
Articles associés :
- Océan et climat : le dossier pédagogique
- Dispositif éducatif 2016-2017
- Avis aux jeunes curieux : l’équipage vous répond !