Réunion sur la Haute Mer à l’ONU : Un pas historique pour l’océan

© D.Sauveur/Tara Expéditions

Une étape historique pour la protection de l’océan a été franchie par les Etats membres de l’ONU ce w-e. Après quatre jours de discussions, les nations se sont mises d’accord pour lancer les négociations du premier traité de l’ONU qui s’adressera spécifiquement à la Haute Mer – ou zones au-delà des juridictions nationales – représentant rien de moins que moitié de la planète.

L’accord a été trouvé grâce à une écrasante majorité d’Etats qui ont réussi à garder le cap malgré la pression de quelques gouvernements qui se posent encore des questions sur le besoin d’un nouveau cadre juridique.  Cette minorité a travaillé pour bloquer une mise en route plus rapide comme demandent les scientifiques, mais finalement tous les états se sont mis d’accord pour agir.

Karen Sack, parlant au nom du Pew Charitable Trusts a déclaré : “C’est un grand moment pour la Haute Mer. Les pays du monde entier ont trouvé un accord pour aller de l’avant et ceci est une très bonne nouvelle pour l’océan ».

Selon Sofia Tsenikli, de Greenpeace, « L’accord ‘aujourd’hui peut encore demander un long chemin pour assurer la protection dont la Haute Mer a besoin. Les pays doivent maintenant répondre positivement aux appels publics et développer un traité historique pour l’Océan. Nous n’avons pas de temps à perdre».

Pour André Abreu, de l’ONG Tara Expéditions, « Même s’il reste encore beaucoup de travail avant la ratification d’un traité, c’est une date importante. Nous attendons cet accord depuis dix ans. On l’avait raté à Rio+20, mais ce soir les gouvernements et groupes des pays engagés sur ce thème ont finalement réussi à construire un consensus politiquement très difficile ».

Daniela Diz, membre de WWF, rappelle que “aujourd’hui nous avons franchi ce pas décisif et pouvons enfin regarder vers un futur où la préservation de l’océan, ce bien commun vital,  pourra bénéficier à toute l’humanité ».

Pour Sylvia Earle, de Mission Blue : « Forts de nouvelles connaissances, nous sommes en train de donner  notre premier pas pour sauvegarder la Haute Mer et permettre un futur en sécurité pour nos enfants. »

Le résultat de la semaine de négociations à New York cette semaine doit être maintenant adopté par l’Assemblée Générale de l’ONU avant septembre 2015. Les organisations réunies au sein de l’Alliance pour la Haute Mer continueront à mettre la pression pour une résolution ambitieuse de l’Assemblée Générale pour un nouveau traité sous l’égide de la Convention des Droits de la Mer qui pourra assurer un océan en bonne santé aux générations futures.

Articles associés : 

- La Haute Mer et ce qu’ils en pensent.

- L’appel de Paris pour la Haute Mer. 

- Inscrivez-vous à notre news letter et recevez toutes les actualités de Tara !