L’océan et le climat s’invitent dans le métro parisien ! | Tara, un voilier pour la planète

L’océan et le climat s’invitent dans le métro parisien !

© F.Aurat/Tara Expéditions

A quelques semaines de l’ouverture de la COP21 Tara Expéditions et le CNRS décryptent et affichent, au regard de tous, la relation très intime qu’entretiennent l’océan et le climat.

Communiqué de presse – 10/11/15

A partir de début novembre et pendant 3 mois, avec la RATP, Tara Expéditions et le CNRS proposent aux voyageurs de découvrir en images, dans les couloirs de la station de métro Montparnasse-Bienvenüe, le rôle crucial de l’océan dans le climat et sa capacité à atténuer le changement climatique.


AV0O1727-2

« L’OCEAN QUE JE RESPIRE, L’OCEAN QUI ME PROTEGE »

De photos en illustrations, cette fresque géante plonge les usagers dans le rôle essentiel du plancton dans la production d’oxygène : jusqu’à 25% du CO2 anthropique est capté par ces micro-organismes. Poumon de la planète, l’océan en est également le principal thermostat, grâce à ses courants marins chauds et froids qui répartissent la température à la surface de la Terre. Un rôle de régulateur capital pour le climat. Mais les impacts du changement climatique sur les écosystèmes marins sont nombreux : réchauffement des océans, acidification, impacts sur les courants, élévation du niveau de la mer, érosion de la biodiversité.

Le temps d’un voyage, sur les 134 mètres du couloir de correspondance des stations de métro (ligne 4, 6, 12 et 13) Montparnasse–Bienvenüe, les voyageurs exploreront ainsi les liens entre océan et climat mais également entre océan et humanité. Pour un milliard de personnes, le poisson reste la première source de protéines animales.

Pour Françoise Gaill, spécialiste des environnements profonds au CNRS et coordonnatrice du comité scientifique de la Plateforme Océan Climat, « un des enjeux majeurs actuels concerne les interactions océan/climat. Le dernier rapport du GIEC a mis en évidence l’ampleur des impacts du changement climatique sur les premières couches de l’océan, mais nous manquons de données sur l’océan profond. »

AV0O1726

#OCEANFORCLIMATE : OCEAN EN BONNE SANTE, CLIMAT PRESERVE

L’océan sera ainsi présent à Paris à la station de métro Montparnasse-Bienvenüe mais également sur la Seine, avec Tara, la goélette scientifique, actuellement amarée au pied du Pont Alexandre III jusqu’au au 18 décembre prochain.

A ce jour, la prise en compte de l’océan dans les discussions est encore bien trop insuffisante compte de tenu du rôle clé qu’il occupe dans la régulation du climat.

« Avec la forêt, l’océan est une pièce majeure de la machine climatique. Comme la forêt, il doit trouver sa place au coeur des enjeux environnementaux et humains de ce 21ème siècle, à Paris Climat comme à l’avenir. On vous propose cette fresque qui révèle l’importance de l’océan pour notre vie, sa santé est l’affaire de tous », note Romain Troublé, Secrétaire général de Tara Expéditions.

Fresque conçue par Tara Expéditions, le CNRS et la RATP en partenariat avec : agnès b., la Région Bretagne, Lorient Agglomération, l’ESA, le SHOM et la Plateforme Océan et Climat

Cliquez sur la miniature pour parcourir la fresque interactive :

fresque

Articles associés :

- Découvrez le programme de Tara à Paris pendant la COP21

- Tara, membre de la Plateforme Océan et Climat