BECAUSE THE OCEAN : PREMIERE INITIATIVE ENTRE GOUVERNEMENTS SUR OCEAN ET CLIMAT

© Kashfi Halford

DANS LE CADRE DES MOBILISATIONS POUR LA COP21, UN GROUPE DE PAYS ET DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE, DONT LA FONDATION TARA EXPEDITIONS ONT LANCE UNE INITIATIVE POUR CREER UN GROUPE DE PAYS « AMIS DE L’OCEAN » AU SEIN DES NEGOCIATIONS CLIMATIQUES.

A la veille de l’ouverture officielle de la COP21 fin 2015, des représentants de différents gouvernements des Etats membres et de la société civile se sont retrouvés au Pavillon Tara « Océan & Climat », pour l’évènement de haut niveau Because the ocean.

 

Parce que l’océan est le moteur le plus important de notre machine climatique, responsable de la moitié de l’oxygène que nous respirons; il nous a silencieusement préservés de conséquences beaucoup plus graves et rapides du changement climatique en absorbant 90% de l’excès de chaleur et 25% du carbone que nous produisons.

Ce soir là, alors que le monde espère la conclusion d’un accord fort sur le climat à l’issue de la COP21, l’Océan -élément vital de l’équation et encore oublié des discussions – va faire l’objet d’une déclaration inédite, en marge des cercles de négociations.

 

Romain Troublé, Secrétaire Général de Tara Expéditions

Romain Troublé, Secrétaire Général de Tara Expéditions

 

LE 29 NOVEMBRE 2015, 11 ETATS SIGNÉNT LA DÉCLARATION «BECAUSE THE OCEAN» QUI SOUTIENT :

1) Un rapport spécial sur l’océan par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)
2) Le respect de l’Objectif de Développement Durable nº14 dédié à l’Océan et aux ressources marines
3) L’engagement d’une task force inédite, un groupe de travail « Ocean » sous l’égide de la CCNUCC

Lire la déclaration « Because the Ocean » en entier.

 

ONT SIGNE LA DECLARATION :

• La Ministre chargée de l’écologie, Ségolène Royal, France
• SAS Prince Albert II de Monaco
•  La Ministre de l’Environnement du Canada, Catherine McKenna
•  Le Président de Kiribati, Anote Tong,
•  Le Président de Palau, Tommy Remengesau,
•  La Ministre de la Coopération et du Développement de Suède Isabella Lövin,
•  La Ministre du Développement Rural et Maritime et de la Gestion des Catastrophes Nationales des îles Fidji, Inia Seruiratu
•  Le Ministre des Affaires Etrangères du Chili, Heraldo Muñoz
•  Le Ministre of Regional Planning, Infrastructure and Integration, Oslin B. Sevinger,  Aruba
•  La Directrice Générale de l’Institut National de l’Ecologie et du changement climatique, Dra. Amparo Martínez Arroyo, Mexique
•  Représentante Adjointe Permanente auprès de l’OCDE, Rebekah Riley, Nouvelle-Zélande

 

REJOINTS LE 4 DECEMBRE 2015, LORS DE LA SIGNATURE AU BOURGET, PAR :

•  La Ministre de l’Environnement du Maroc, Hakima El Haite
•  Le Ministre de l’Environnement, de l’écologie, des mers et des forêts de Madagascar, Ralava Beboarimisa
•  Le Vice-Ministre de l’Agriculture des Pays-Bas, Dr. Hans Hoogeveen,
•  La Directrice générale en charge du climat du ministère de l’agriculture espagnol, Valvanera Ulargui

 

LORS D’UNE TROISIEME ET DERNIERE CEREMONIE PRIVEE DE SIGNATURE ACCUEILLIE PAR LA DELEGATION CHILIENNE LE 9 DECEMBRE 2015, SEPT PAYS SUPPLEMENTAIRES REJOIGNENT LA DECLARATION « BECAUSE THE OCEAN » :

•  Le Ministre de l’Environnement du Costa Rica, Edgar Gutiérrez
•  Le Secrétaire d’Etat de l’Environnement de Colombie, Pablo Viera
•  Le Ministre de l’Environnement des Seychelles, Didier Dogley
•  Le Secrétaire d’Etat de l’Environnement de la Guinée-Bissau, Barros Bacar Banjai
•  La directrice de l’Environnement et Ministre de l’Environnement et du Développement Durable du Sénégal, Mariline Diara
•  La Vice-Ministre de l’Environnement de la République Dominicaine, Zoila Gonzalez de Gutierrez
•  Kelly Pearce, Bureau du Premier ministre , Australie

 

L’INITIATIVE « BECAUSE THE OCEAN » PREPARE L’APRES COP21 :

En marge de la Conférence « Our Ocean » qui a eu lieu à Washington en septembre 2016, une journée de travail a été organisée par les acteurs de « Because the Ocean » pour préparer les actions à la COP22, visant inscrire durablement l’océan dans les contributions des pays pour le climat. A la fin du workshop, le représentant du Pérou, Antonio Garcia Revilla, a signé la déclaration et est devenu le 23eme pays signataire de BTO.

- Antonio Garcia Revilla, Directeur pour les affaires globaux, Ministère des Affaires Etrangères, Perou

Plus d’informations