Tara, membre de la Plateforme Océan et Climat

© F.Limena/Tara Expeditions

Pourquoi une Plateforme « Océan et Climat » ?

Bien qu’il soit un élément-clé de la machine climatique planétaire, l’océan a jusqu’ici été relativement absent des discussions sur le changement climatique. Intégrer l’océan parmi les enjeux et les défis discutés dans le cadre des négociations climatiques apparaît aujourd’hui, pour l’ensemble des acteurs réunis au sein de la Plateforme Océan et Climat, comme une réelle nécessité.

Couvrant 71% de la surface du globe, l’océan mondial est un écosystème complexe qui fournit des services essentiels au maintien de la vie sur la Terre. Plus de 25% du CO2 émis chaque année par l’Homme dans l’atmosphère est absorbé par l’océan et il est également le premier fournisseur net d’oxygène de la planète, jouant un rôle tout aussi important que les forêts.

L’océan constitue donc le principal poumon de la planète et se trouve au coeur de la machine climatique planétaire.
Si l’océan continue à limiter le réchauffement climatique global, depuis plusieurs décennies, la pression anthropique, principalement les émissions de CO2, la surexploitation des ressources et les pollutions, ont dégradé les écosystèmes marins. L’océan risque donc de voir son rôle de régulateur du climat perturbé.

Il est donc urgent de maintenir la qualité fonctionnelle des écosystèmes marins et de restaurer ceux qui se dégradent.

La Plateforme Océan et Climat est née d’une alliance entre des organisations non gouvernementales et des instituts de recherche, avec l’appui de la Commission Océanographique Intergouvernementale de I’UNESCO. Elle regroupe aujourd’hui des organismes scientifiques, des universités, des institutions de recherche, des associations à but non lucratif, des fondations, des centres de science, d’établissements publics et des associations d’entreprises, tous impliqués pour une meilleure prise en compte de l’océan dans les négociations climatiques.

NOS OBJECTIFS

En décembre 2015, aura lieu à Paris la 21e Conférence Climatique des Nations unies. Cette conférence définira pour les prochaines années la feuille de route qui permettra à la communauté internationale de répondre aux défis du changement climatique. La plateforme « Océan et Climat » a pour objectifs de :

INTÉGRER L’OCÉAN DANS LE CHAMP DES NÉGOCIATIONS CLIMATIQUES ET CONTRIBUER AU SUCCÈS DE LA NÉGOCIATION POUR UN ACCORD AMBITIEUX À LA COP21
L’Accord de Paris doit prendre en compte l’océan et son rôle dans la machine climatique en vue de répondre au mieux aux enjeux climatiques majeurs des prochaines années.

SENSIBILISER LE PUBLIC À L’IMPORTANCE DE L’OCÉAN DANS LA MACHINE CLIMATIQUE PLANÉTAIRE
L’amélioration des connaissances du grand public, sur les relations entre le climat et les milieux océanique et littoral, doit contribuer à une meilleure compréhension et prise en compte des impacts du changement climatique sur le milieu marin.

DÉVELOPPER LES CONNAISSANCES SCIENTIFIQUES SUR LES LIENS ENTRE OCÉAN ET CLIMAT
Si les liens entre océan et climat sont progressivement mieux cernés, les besoins de connaissance et de recherche sont encore très importants. Disposer d’une batterie d’indicateurs permettra de mieux suivre l’évolution de l’océan dans la machine climatique.

• FORMER ET SENSIBILISER LES DÉCIDEURS, PUBLICS ET PRIVÉS, AUX ENJEUX OCÉAN ET CLIMAT
Les décideurs, qu’ils soient Chefs d’États, représentants d’organisations internationales et d’administrations nationales, acteurs privés, disposent aujourd’hui de trop peu de connaissances sur le rôle de l’océan dans le climat. Les enjeux liés aux conséquences directes et indirectes des changements climatiques sur les écosystèmes marins et terrestres de la frange littorale (où près de 80% de la population mondiale se concentrera en 2050) doivent impérativement être mieux identifiés.

- Découvrez le site internet de la plateforme Océan & Climat

- Inscrivez-vous à la newsletter de la plateforme Océan & Climat