Le Monde de Dory : un autre regard sur l’Océan

© Shutterstock

Depuis 2003 et le succès planétaire du film Le Monde de Nemo, l’Océan raconté par Disney·Pixar a bien changé. Avec Le Monde de Dory, le petit poisson-chirurgien amnésique découvre ici et là une autre réalité. En chemin vers la côte ouest des Etats-Unis (Monterey Bay, Californie), Dory quitte les splendides récifs coralliens du Pacifique pour le sud du littoral américain où pneus, containers maritimes et déchets de toutes sortes composent largement le paysage sous-marin. Dans Le Monde de Dory, les challenges sont partout !

 

lemondededory

 

Hank, le poulpe passe-partout et caméléon, compagnon aux trois grands coeurs et éminemment intelligent, va aider Dory à retrouver ses parents autrefois résidents de l’aquarium-hôpital de Monterey Bay. A l’Institut de Biologie Marine, on y accueille et soigne toutes les espèces marines en danger. Loutres, requins-baleines, belouga, hippocampes… Non, la captivité des espèces n’est toujours pas la panacée comme Nemo en faisait déjà l’expérience en 2003.

Mais aujourd’hui, à l’Institut de Biologie Marine de Monterey Bay, on défend avant tout la remise en liberté, dans leur milieu naturel, des animaux en captivité. Un message simple auquel s’ajoute aujourd’hui l’engagement de The Walt Disney Company France, Oceans by Disney - dont la Fondation Tara Expéditions est partenaire - et qui à travers sa campagne de sensibilisation doit permettre au grand public de mieux connaître l’Océan, tout en suggérant quelques bonnes pratiques en matière de préservation.

Car en 2003, ce même message n’avait pas empêché que des milliers de poissons-clowns soient vendus et envoyés par fournée dans les aquariums tropicaux des foyers américains et britanniques notamment (les demandes en Angleterre et aux Etats-Unis auraient alors augmenté de 30 à 40%). Au lancement du film Le Monde de Dory des alertes ont donc été relayées par la presse scientifique pour prévenir une possible explosion des ventes (et les captures au cyanure) du poisson qui inspire « Dory », le Chirurgien bleu.

 

SlideFindingDory

 

Dory, vous le savez depuis Le Monde de Nemo, n’a pas de beaucoup de mémoire ! Alors si, en plus, on voulait la sortir de son milieu naturel, ce petit messager oublierait vraiment tout, tout ce qui est essentiel aux océans. Petits et grands, allez donc voir ce très beau film, écoutez bien les messages très écologiques sur l’océan, et surtout ne tentez pas d’adopter une Dory dans votre aquarium ! Elle sera toujours plus heureuse dans la mer, avec sa famille et ses amis !

Reste également à convaincre les firmes d’importation de poissons tropicaux…

barre-orange-2

Articles associés :

- Oceans by Disney, partenaire de la Fondation Tara Expéditions
- Le nouveau Journal Tara Junior n°3 est sorti !
L’expédition Tara Pacific 2016 – 2018