Prix de l'Océan | Tara, un voilier pour la planète

Tara reçoit le prix de l’Océan Peter Benchley

© S.Bollet/Tara Expéditions

Lauréat du 9e Prix annuel de l’Océan Peter Benchley®, la Fondation Tara Expéditions se verra remettre la prestigieuse distinction honorant les actions en faveur de la conservation des océans.

 


 

Photos de l’événement.

 

Annoncés officiellement à chaque début d’année, les lauréats de 2016 représentent un éventail d’expertise maritime dans de nombreux secteurs de la société. Souvent appelés les « Academy Awards de l’Océan », les Peter Benchley Ocean Awards seront attribués à 8 figures de l’océan, notamment au Président des Palaos, à un journaliste d’investigation du New York Times et au maire d’une ville frontalière de San Diego.

Nommés en l’honneur de Peter Benchley, l’auteur des « Dents de la Mer », ces prix célèbrent la vie et l’héritage d’un homme qui a passé plus de 40 ans à sensibiliser le public sur l’importance de la protection des requins et des écosystèmes océaniques.

Pour la Fondation Tara Expéditions, recevoir ce prix est synonyme de partage. C’est toute la mobilisation, l’engagement de nombreux acteurs et partenaires de confiance qui, avec nous, contribuent à la préservation des écosystèmes marins et sont ici récompensés par ce prix international. Le Peter Benchley Award salue un travail entrepris avec ceux qui nous soutiennent et pour certains, sans faille depuis 13 ans. C’est au nom de cet engagement de tous que Romain Troublé, Secrétaire général de la Fondation Tara Expéditions, assistera à la 9e cérémonie de remise de prix le vendredi 20 mai 2016 au célèbre Aquarium de Monterey Bay en Californie. Les 9 lauréats recevront une statue conçue par le célèbre artiste maritime Wyland.

Les précédents lauréats ont inclus 4 chefs d’État, des secrétaires d’État et de la Défense des États-Unis, des sénateurs, d’éminents scientifiques marins, des journalistes, explorateurs, animateurs pour la jeunesse et des citoyens militants.

Tara reçoit le prix Excellence en matière d’Exploration

P.de Parscau/ Tara Expéditions

P.de Parscau/ Tara Expéditions

« Les explorations de Tara ont couvert depuis les glaces arctiques et antarctiques jusqu’aux mers tempérées (notamment la Méditerranée) et tropicales. Plus récemment, Tara a remonté la Seine pour la conférence Paris Climat 2015. En plus de mener des projets éducatifs et artistiques en faveur de l’océan, les chercheurs de Tara Oceans ont découvert de nouvelles informations révolutionnaires sur le plancton – ces organismes aussi importants pour l’écosystème terrestre que les forêts tropicales humides en terme de production d’oxygène et base des réseaux trophiques marins. Les premiers résultats des expéditions Tara Oceans ont fait l’objet de 5 articles – dont un en couverture – publiés dans la prestigieuse revue Science en mai 2015 » indique la Fondation Peter Benchley Awards.

Le prix reconnaît le travail d’« une équipe multinationale et multidisciplinaire de chercheurs pour échantillonner mondialement les écosystèmes planctoniques et l’ADN microscopique sur 210 sites et jusqu’à 2000 m de profondeur dans toutes les régions océaniques majeures lors des expéditions de 2009 à 2013 » indique la Fondation. « Des milliers d’échantillons ont été prélevés, révélant la vie planctonique et des virus marins bien plus diversifiés et abondants que précédemment présumé. Ces données renseignent les scientifiques sur l’influence potentielle du plancton sur les réseaux trophiques océaniques et le changement climatique. Tara Expéditions poursuit sa mission combinant sciences océaniques, conservation, éducation et exploration dans le monde entier. »

 

Les lauréats du prix 2016

Pour son excellence en matière de gouvernance nationale – Tommy Remengesau, Président de la République des Palaos

Après avoir contribué à fonder un sanctuaire de requins et des sites de plongée en parfait état de préservation, le président Tommy Remengesau a récemment promulgué une loi protégeant 80% des eaux territoriales de sa nation insulaire du Pacifique contre toute activité extractive – pêche, forages et exploitation minière. Il a également signé un traité international visant la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) et attire l’attention sur la nécessité d’une action mondiale pour faire face à la contribution des combustibles fossiles dans le changement climatique, qui menace de nombreuses nations insulaires comme les Palaos.

Tommy Remengesau Jr., Palaos, signe la déclaration « Because The Ocean » - 29/11/2015 ©Kashfi Halford / Communication inc.

Tommy Remengesau Jr., Palaos, signe la déclaration « Because The Ocean » – 29/11/2015
©Kashfi Halford / Communication inc.

Pour l’excellence en Sciences – Dr Barbara Block

Biologiste marin et professeur à Stanford, Dr Barbara Block est renommée pour ses travaux sur les thons, marlins, requins et autres animaux marins migrateurs. Sa recherche a contribué à élargir les connaissances sur le comportement, la physiologie et l’écologie des poissons grands migrateurs et leurs interactions dans l’océan à l’aide de marquage et suivi satellites à l’échelle mondiale. Elle a fondé le Centre de Recherche et de Conservation des Thonidés en partenariat avec l’Aquarium de Monterey Bay et a dirigé le projet décennal pour le recensement de la vie marine « Tagging Of Pacific Predators » (TOPP). Une des conclusions de ce programme a été la reconnaissance du courant californien, riche en vie marine, qui longe la côte occidentale de l’Amérique du Nord, surnommé le « Blue Serengeti ».

Pour l’excellence en matière de politique – David Wilmot et Ocean Champions

Dr David Wilmot a plus de 30 ans d’expérience en sciences et politique de l’océan. Biologiste marin de formation, il a notamment été directeur exécutif de la « Ocean Wildlife Campaign » qui visait à préserver les grands poissons de l’océan. En 2003, le Dr Wilmot a co-rédigé un rapport intitulé «Turning the Tide» qui examinait les raisons pour lesquelles les efforts menés en matière de conservation marine n’avaient pas un impact politique plus important. Il a également co-fondé Ocean Champions, une association de conservation qui se définit comme étant « la seule voix politique pour les océans » et vise à faire de la santé de nos mers une priorité gouvernementale. En 2014, un projet de loi visant à étudier la prolifération d’algues nuisibles a ainsi été entériné. Le Dr Wilmot suit et combat les modifications législatives qui menacent l’environnement marin. Depuis sa fondation, Ocean Champions a travaillé sur plus de 200 campagnes parlementaires.

Pour l’Excellence en matière de médias – Ian Urbina

Ian Urbina est un journaliste d’investigation pour le New York Times. Sa très célèbre série intitulée « The Outlaw Ocean » a examiné en profondeur l’absence de loi concernant les océans mondiaux, notamment en matière de piraterie, pêche illégale, dégradation environnementale, criminalité, recours à des forces de sécurité privées non réglementées et à des équipages d’esclaves sur les navires pirates et de pêche en haute mer. Cette série a généré un important intérêt de la part du public, un appel à l’action éditoriale et à la discussion concernant de nouvelles approches réglementaires et d’application de la loi aux niveaux décisionnels national et international. Il continue de rendre compte sur la pêche commerciale, la pêche illicite, le trafic d’êtres humains en mer, divers risques pour les navigateurs et la criminalité organisée.

Dans la catégorie Excellence en Solutions – Dr Chris Costello

Économiste de l’environnement, Dr Chris Costello est co-fondateur du « Sustainable Fisheries Group » qui allie économie et sciences marines pour mettre en œuvre des stratégies efficaces destinées à restaurer les stocks halieutiques mondialement appauvris. En partenariat avec des universités, il a développé des méthodes pour harmoniser les réserves marines et la pêche locale durable dans des pays côtiers tropicaux tels que l’Indonésie, les Philippines, le Belize, le Brésil et le Mozambique. Il collabore également avec la Banque mondiale et d’autres organismes pour promouvoir « 50 en 10 », une initiative audacieuse visant à restaurer la moitié des pêches commerciales mondiales à des niveaux écologiquement durables durant la prochaine décennie.

F.Aurat/Tara Expéditions

F.Aurat/Tara Expéditions

Prix pour la jeunesse Christopher Benchley – Daniela Fernandez

Daniela Fernandez, étudiante à l’Université de Georgetown, est la fondatrice et présidente de la « Sustainable Oceans Alliance » (SOA), une organisation étudiante qui encourage la Génération Y à agir en faveur de la préservation de la santé et la durabilité de nos océans. Le 1er sommet annuel «Océans durables » a réuni plus de 30 lycées et universités, rassemblés pour apprendre des sommités de l’océan ainsi que des dirigeants gouvernementaux, scientifiques, du monde des affaires et politiques. Parallèlement, Daniela Fernandez siège au comité d’accréditation et de supervision, au comité environnemental, au Conseil des gouverneurs et est un leader étudiant de la « Georgetown Global Social Enterprise Initiative ».

Héros de la mer – Serge Dedina

Serge Dedina est le maire d’Imperial Beach (Californie) et le directeur général et co-fondateur de WILDCOAST/COSTASALVAJE, une organisation internationale qui vise à protéger certaines des zones les plus belles et biologiquement significatives des écosystèmes côtiers et marins de Californie du Sud et d’Amérique latine. Il est l’auteur de Saving the Gray Whale, Wild Sea: Eco-Wars and Surf Stories from the Coast of the California et Surfing the Border. Serge Dedina a contribué à développer 2 parcs nationaux le long de la péninsule de Baja dans la mer de Cortez et lancé une campagne internationale qui a sauvé de la destruction la lagune de San Ignacio – le dernier lagon intact au monde où se reproduisent les baleines grises. Il a également lancé la campagne « Clean Water Now » le long de la frontière États-Unis-Mexique qui a conduit à la construction d’une nouvelle usine de traitement des eaux usées dans la vallée de la rivière Tijuana. Il dirige actuellement un projet de préservation du littoral, qui a abouti à la conservation de près de 65 km de côtes vierges.

http://www.peterbenchley.com/awards

 

barre-orange-2

Articles associés

- 11 pays signent la déclaration « Because the Ocean » au Pavillon Tara

Tara Expéditions récompensé par le Prix du Rayonnement français