Patricia Ricard

© Guillaume Bounaud

Présidente de l’institut océanographique Paul Ricard

Conseillère pour le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE)

« Tara est important parce que toute cause a besoin d’un symbole. Pour moi Tara c’est un peu la nouvelle Calypso. En plus, Tara véhicule quelque chose que j’aime beaucoup qui est le travailler ensemble. La mer, c’est peut-être très tentant de vouloir la traverser en solitaire, mais on ne pourra la comprendre et la protéger que tous ensemble, en mutualisant nos efforts et en unissant nos travaux, nos questionnements. Beaucoup de bateaux portent des logos d’entreprise, mais finalement ils ne sont là que pour dépasser l’autre, lors de compétitions. Je trouve que Tara nous aide à nous dépasser nous-mêmes en matière de connaissances et de prise de conscience. Offrir une plateforme aussi utile et aussi extraordinairement attirante que Tara aux scientifiques, je trouve cela remarquablement utile et intelligent. »