Des coraux dans la Baie de Tokyo | Tara, un voilier pour la planète

Des coraux dans la Baie de Tokyo

© Tomohiko Higuchi

Les côtes japonaises offrent de nouvelles perspectives pour les scientifiques de Tara. C’est en effet au Japon que l’on trouve les coraux de surface les plus septentrionaux de la planète. Situés très au nord comparé aux récifs du Pacifique, ces coraux intéressent particulièrement les scientifiques et cette particularité va venir compléter les autres études menées sur les coraux japonais des zones dites tropicales. Explication.

 

La position géographique du Japon en fait un terrain d’étude à part. L’archipel s’étire sur 3 300 kilomètres de long, du nord au sud, passant ainsi de la latitude de Québec à celle de Cuba. Ces variations climatiques ne sont pas sans conséquence sur la température de l’eau, ni même sur les écosystèmes. A Tokyo, où le climat est tempéré, les laminaires, ces macro-algues formant de longs rubans, façonnent la majorité des paysages sous-marins. Plus au sud, vers Okinawa, les récifs coralliens trouvent les conditions idéales à leur développement. En suivant ce raisonnement, il est facile de conclure que, comme les plongeurs de Tara, le corail est un animal qui préfère les eaux chaudes. Mais pas du tout !

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERADiplastrea speciosa et Acropora pruinosa – Coraux septentrionaux de la Baie de Tokyo © Tomohiko Higuchi 

 

Peu de gens le savent, mais la baie de Tokyo abrite ce que les scientifiques appellent des communautés de corail marginales. Sylvain Agostini, coordinateur scientifique du leg Japon explique : « Le récif corallien est une structure géomorphologique, un relief, comme une montagne. Il se compose de coraux, d’algues calcaires et forme tout un écosystème. Mais la présence d’espèces de coraux ne se limite pas toujours au récif. Les coraux peuvent parfois se trouver dans ces zones dites marginales, comme dans la baie de Tokyo, où l’eau est plus froide. Ceux qui arrivent à vivre dans des environnements plus hostiles, plus froids, sont souvent peu nombreux et ne parviennent pas à se développer suffisamment vite pour former un véritable récif corallien, un relief. »

Deux paramètres sont en effet essentiels à la présence d’un récif corallien : une température minimum de 18°C et des paramètres chimiques* précis nécessaires à la formation du squelette calcaire de l’animal. En d’autres termes, le corail a besoin d’un environnement favorable pour « bâtir » un récif.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAColonies marginales de coraux (Diplastrea speciosa et Acropora pruinosa) dans la Baie de Tokyo, les plus septentrionaux © Tomohiko Higuchi

 

La présence de ces coraux marginaux dans les eaux de la mégalopole tokyoïte soulève une autre question : comment ont-ils pu voyager vers de hautes latitudes, en parcourant d’aussi grandes distances ? Le responsable de ces déplacements se nomme le Kuroshio, un courant marin qui transporte des eaux chaudes du sud vers le nord. Moins connu que le Gulf Stream, le courant Kuroshio opère discrètement, le long de la côte Pacifique japonaise. Il entraîne des masses d’eaux chaudes depuis la mer des Philippines et la mer de Chine, jusqu’au centre du Pacifique. Agissant comme un gigantesque tapis roulant sous-marin, le Kuroshio connecte les zones tropicales à des zones situées sous des latitudes plus septentrionales.

 

Dans 15 jours, Tara débutera son prochain leg scientifique. Pour le moment, le bateau poursuit sa mission de sensibilisation et 1500 personnes sont attendues lors des prochaines escales. Dans le PC Com, Samuel Audrain, Capitaine, peaufine les détails logistiques de la mission. Nicolas Bin, Second, trie les cartes marines qui permettront de naviguer d’un site de prélèvement à un autre. Toute l’équipe s’apprête à débuter la seconde moitié de l’expédition Tara Pacific afin d’étudier les coraux sous toutes les latitudes de l’archipel nippon.

 

Noëlie Pansiot

Paramètres chimiques* : le développement du squelette du corail dépend d’un taux de saturation de l’aragonite suffisamment élevé. L’aragonite est le minéral dont est constitué son squelette.

Articles associés