[Tara Oceans] Plancton et coopération nord-sud

© F.Latreille / Fondation Tara Expéditions

Père scientifique de l’expédition Tara Oceans, Eric Karsenti inaugure au Chili, avec l’équipe Tara, une nouvelle coopération scientifique en partenariat avec l’Université de Santiago. Prévu pour une période de 4 ans, le programme de recherche « Plancton océanique, Climat et développement » soutenu par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM), est une nouvelle prolongation de l’expédition Tara Oceans et un soutien à la recherche des pays du sud. Cette nouvelle dimension de l’action de la Fondation Tara Expéditions annoncée en février dernier sera symboliquement lancée avec le Chili, sur l’île de Pâques, au passage de la goélette.

 

Christian Sardet
Mix de zooplancton prélevé aux Galapagos pendant l’expédition Tara Oceans © Christian Sardet

 

« Promouvoir le partage des connaissances sur l’océan », voilà le motif du projet qui rassemblera de jeunes doctorants de plusieurs pays du sud. En Amérique du Sud, neuf laboratoires d’Argentine, du Brésil et du Chili ont déjà été retenus pour collaborer avec le consortium du programme.

Concrètement, avec le projet « Plancton océanique, Climat et développement », Tara financera des post doctorants chiliens et des meetings scientifiques sur place pour avancer dans l’analyse des données de Tara Océans. C’est une opportunité pour des pays du sud de partager les protocoles de recherches, les modèles et résultats du programme scientifique qui pourront ensuite être utilisés par les sud-américains sur des programmes locaux.

A l’occasion de son retour sur l’Ile de Pâques après une précédente escale il y a cinq ans (Tara Oceans), ce nouveau passage de Tara sur l’île mythique permettra à la Fondation Tara Expéditions de revenir sur la coopération scientifique initiée entre le programme Tara Oceans et les Institutions scientifiques chiliennes. Ce sera l’occasion pour le Dr. Eric Karsenti, directeur scientifique de Tara Oceans, de rendre compte aux chiliens des résultats déjà publiés depuis le dernier passage de Tara au Chili et d’avancer avec les Institutions locales sur un programme de coopération structuré à long terme

 

Tara au mouillage face à la plage d’Anakena (île de Pâques), réputée pour ses moaï encore dressés.Tara au mouillage face à la plage d’Anakena (île de Pâques), réputée pour ses moaï encore dressés. – © Yann Chavance – Fondation Tara Expéditions

 

Après cette rencontre sur l’île de Pâques, deux jours d’activités sont organisés à Santiago, en collaboration avec l’Ambassade de France et les institutions locales, avec des rencontres scientifiques, une conférence publique au congrès national chilien et la signature d’une convention de coopération entre la Fondation Tara Expéditions et l’Université du Chili

 

barre-orange-2

Articles associés :

- Tara OCEANS : la recherche s’ouvre aux pays du Sud
- FFEM
- Le «réseau social» planctonique de la pompe à carbone biologique dévoilé