Eric Gilson

© F. Latreille/Tara Expéditions

TARA PACIFIC

Coordinateur Tara PACIFIC (University of Oregon / Microbiome/Virome) – FR

Professeur de Biologie Cellulaire à la Faculté de Médecine de l’Université de Nice. Il dirige l’Institut de recherche sur le cancer et le vieillissement (IRCAN), CNRS / INSERM / Université de Nice, un laboratoire de 15 équipes consacré à la biologie du vieillissement, et l’équipe de recherche nommée «télomères, sénescence et cancer».

Ses travaux de recherche sont internationalement respectés et reconnus comme pionnier dans le domaine des télomères avec plus de 100 publications sur ce sujet et 3 prix prestigieux (dont le prix Fondation Allianz-Institut de France). Son équipe a été plusieurs fois à l’avant-garde dans la découverte des acteurs clés dans les télomères, comme la protéine majeure de protection des télomères, appelée TRF2 , mais aussi Apollo impliquée dans des syndromes progéroîdes ou de nouveaux concepts tels que l’importance de la topologie de l’ADN télomérique dans la stabilité des chromosomes ou récemment les fonctions non-canoniques de TRF2 dans immunosurveillance de cancer, la sénescence, la réponse au stress et la neurogenèse.

Le Pr E. Gilson a organisé plusieurs conférences internationales (par exemple en 2015 la conférence J. Monod s «Comparative Biology of Aging» à Roscoff). Il est membre de l’EMBO et de l’Academia Europaea.

Lors de l’expédition TARA-PACIFIQUE, il coordonne le projet de télomères, visant à interroger le concept que les télomères sont des indicateurs de l’accumulation de stress environnementaux et ceci à une échelle écologique sans précédent. Il espère ainsi révéler des liens inattendus entre biodiversité, stress environmental, télomère et vieillissement.