Martin Hertau, Chef mécanicien, en salle des machines avec son successeur, Rodolphe Gaudin.

©