Ce débris plastique de moins d’un centimètre de long est colonisé par des micro-algues.

©