Le plastique se retrouve le plus souvent sous la forme de minuscules débris, à peine visibles à l’oeil nu.

©