Activités scientifiques d’été

©

8 mai 2007

Activités scientifiques d’été

Après une première semaine de remise en état du bateau et de mise en place des tâches journalières, nous sommes fin prêts pour démarrer de façon régulière les différentes activités scientifiques pour l’été.

Un ensemble de mesures vont être effectuées sur un rayon de 2 km autour du bateau. Un certains nombre de nouveaux appareils ont été disposés pendant la campagne d’avril, par les différents laboratoires du programme scientifique Damocles.
Un ballon sonde permet d’effectuer des profils atmosphériques : vitesse, direction du vent, température et humidité. Un réseau de cinq sismomètres enregistre les activités sismiques de la banquise, un radiomètre mesure l’albédo ( réflexion du soleil par la banquise ), un inclinomètre mesure l’inclinaison de la glace, un Ice Mass Balance (IMB) mesure l’épaisseur de la glace, deux chaînes de thermistances mesurent les températures à travers la glace, un Pops (Polar Ocean Profiling System) mesure automatiquement un profil de conductivité et de température sur une colonne d’eau de 1000m tous les jours, un appareil photo se déclenche régulièrement pour suivre l’évolution de la zone de mesure. Nous devons maintenant vérifier régulièrement que ces appareils soient toujours en place, qu’ils fonctionnent et dans certains cas récupérer les données.

Le programme d’étude de la glace et de la neige s’intensifie avec l’utilisation de l’EM31 qui mesure l’épaisseur de la glace par électromagnétisme. Il est utilisé sur une ligne droite de 2 km.
Un programme de Biologie utilisant les bouteilles de Nansen et des filets à plancton va permettre d’échantillonner à différentes profondeurs les sels nutritifs, le phytoplancton et le zooplancton.
Le programme de météorologie comprend aussi les données transmises automatiquement par les 16 bouées parachutées pendant la mois d’avril par un Twinotter, petit avion monté sur skis, autour de Tara sur un carré de 500 km de coté.

L’ensemble de ces nouvelles mesures s’additionne aux activités déjà existantes durant le début de la dérive comme les profils CTD, les bouteilles de Nansen, les mesures météorologiques à côté de Tara, la sonde acoustique.

Entre ces différentes activités scientifiques nous prenons le temps d’installer les panneaux solaires pour profiter au mieux du soleil continu pour subvenir à nos besoins énergétiques.

Marion