Adieux et retrouvailles

© P.DeParscau/Tara Expéditions

22 juin 2015

Adieux et retrouvailles

Largage d'amarre à Lorient

Après plusieurs mois amarré, TARA avait comme une envie de se dégourdir les voiles. Plusieurs jours déjà que l’on pouvait sentir l’impatience dans les conversations du carré et après le vide laissé sur les pontons lorientais après le départ de la Volvo Océan Race, ne restait plus pour TARA qu’à larguer elle aussi les amarres.

Il était 15h30 ce dimanche quand la corne de brume de TARA a résonné à travers la base de Lorient. Signal de départ et dernier au revoir pour ceux et celles restés à quai, agitant la main jusqu’au bout du ponton jusqu’à voir disparaître la silhouette familière dans la lumière du soleil. La vie de marin en somme, le dernier pincement au cœur et devant la proue de TARA, l’océan et son spectacle. Les manœuvres et le roulement du bateau ont rapidement accroché un sourire sur les visages des marins, trop heureux de se retrouver à nouveau dans leur milieu naturel.

Derniers adieux sur le quai de Lorient

Cap à l’ouest enfin, vent de face et soleil dans les yeux, pour une première navigation côtière avant l’Atlantique Nord, le cercle polaire et le froid groenlandais. Les cales se sont chargées jusqu’au départ des dernières denrées, les cabines elles aussi ont fait le plein d’occupants, ravis de partager avec TARA son voyage jusqu’à Rouen. Olivier, Jules, Doug, Catherine et Gérard, nous voici ainsi douze à faire route ensemble, une route tracée au curseur par le capitaine Martin Hertau sur la carte GPS de la timonerie. Raz de Sein, Iles anglo-normandes, Raz Blanchard, autant de points clés d’un voyage en forme d’échauffement avant le grand large.

Après une rapide escale à Roscoff demain soir à l’occasion de la conférence Jacques Monod, TARA rejoindra le centre de Rouen dans la nuit de mercredi à jeudi. Un séjour attendu au cœur de « la ville aux cent clochers » à la rencontre du public et des scolaires, mais aussi un rôle d’ambassadeur de la question climatique lors du congrès national de l’Association des Régions de France (ARF) qui se tiendra à Rouen le 25 et 26 juin. TARA embarquera également à quai quelques 6m3 de matériel à destination du Groenland pour le soutien logistique de l’expédition EcoPolaris. Nourriture, carburant et matériel seront ainsi largués sur la côte Est pour permettre aux équipes sur place de poursuivre leurs recherches sur les écosystèmes des pays circumpolaires.

Dauphins communs à la rencontre de TARA

Sur tribord la côte bretonne défile dans les jumelles quand un mouvement se fait sentir devant l’étrave. Doug, penché contre le bastingage, pointe une forme sous la surface. Propulsés hors de la vague de TARA, quatre dauphins communs jaillissent hors de l’eau et naviguent comme des torpilles sous la coque de la goélette. Comme si après les adieux des quais, la mer nous souhaitait la bienvenue.

Pierre de Parscau

 

Articles associés :

- Tara passe à table

- Paroles de correspondant

- Abonnez-vous à la newsletter Tara !