Changement de batteries

©

23 octobre 2009

<strong><strong>Changement de batteries<br /><br />Quelle arrivée dans la baie de Naples !&nbsp; Le soleil n’est encore qu’un halo orange sur lequel se découpe la silhouette massive du Vésuve. Nous arrivons très tôt pour une longue journée de travail.<br /><br /></strong></strong>Toutes les batteries de service du bateau doivent être changées. Il y en a 30 et elles pèsent plus de 80 kilos chacune. Ce n’est pas une mince affaire de les déloger de leur cavité dans le hall d’entrée de Tara. Julien, le chef mécanicien et Fabrizio, le nouvel officier de pont doivent carrément y rentrer accroupis pour soulever les blocs un à un et les faire passer à Sam, le second capitaine et Mathieu, le monteur qui prête ses forces à la manœuvre. Chacun&nbsp; s’harnache avec une corde passée autour des épaules et soulève la batterie dans l’escalier une marche après l’autre. Les anciennes batteries sont ensuite débarquées sur le quai au moyen d’une petite grue fixée sur l’arrière de Tara. <br /><br />« Ces batteries ne sont pas très vieilles, elles n’ont que 3 ans » explique Romain Troublé, le directeur logistique de l’expédition, « elles devraient durer 8 ans normalement, mais celles-ci ont été utilisées pendant la dérive arctique. Elles ont affronté des températures de 40 degrés en dessous de zéro… ». Des problèmes de chargeur ont aussi contribué à fatiguer prématurément ces batteries.<br />Le congélateur à -80°C embarqué pour stocker les éprouvettes et très gourmand en énergie, a achevé de raccourcir la vie de nos batteries. « Les nouvelles devraient durer toute l’expédition » espère Romain Troublé,&nbsp; « il y en a quand même pour 7 000 euros».<br /><br />Les anciennes batteries sont maintenant alignées sur le quai, elles seront renvoyées chez le fournisseur en France pour être recyclées. Il faut reprendre l’opération en sens inverse pour charger les nouvelles à bord du bateau. Treuil, porter dans l’escalier, descendre dans la cavité, mettre en place… et finalement rebrancher soigneusement cette source d’énergie précieuse, indispensable pour l’allumage électrique de nos moteurs. <br /><br />Sacha Bollet <br /><br /><br /><strong><br /></strong>