Journée de transition

©

13 octobre 2009

Journée de transition

Le vent est tombé à 10 nœuds aujourd’hui et nous tentons de remettre de l’ordre dans le bateau sans dessus-dessous. Comme la mer reste houleuse, Hervé Bourmaud le capitaine et Marc Picheral le chef scientifique de la semaine ont préféré annuler la station de prélèvements aujourd’hui.
Une journée de transition, où chacun prend le temps de retrouver ses repères… pour vous faire patienter avant nos nouvelles aventures, voici la présentation d’un des organismes que nous remontons dans nos filets.

LES CHAETOGNATHES : les micro-crocodiles des mers

Ils ont de longs corps transparents qui pourraient les faire ressembler à des vers, mais en regardant de plus près, les chaetognathes sont pourvus d’une grosse tête triangulaire avec des mâchoires. De chaque côté de la bouche, ils sont équipés de longues moustaches qui peuvent se déplier et déchirer impitoyablement crevettes et petits crustacés : les proies préférées de ce microscopique prédateur.
Ce sont ces grandes bacchantes (moustaches) qui ont donné leur nom aux chaetognathes : du grec chaete (longue soie) et gnathos (mâchoire).
Les chaetognathes font partie du zooplancton. 120 espèces sont connues à travers le monde (pour le moment !) de la Spadella cephaloptera qui ne mesure qu’un quart de millimètre, à la géante Sagitta gazellae de dix centimètres.

Manger et être mangé… les chaetognathes sont présents dans tous les océans de la planète et constituent une nourriture abondante pour les poissons, les méduses et les calamars.

Ces mini-crocodiles se reproduisent d’une manière impressionnante. Chaque individu hermaphrodite transporte à la fois des gamètes mâles et femelles dans de volumineuses gonades. Pour s’accoupler, les chaetognathes se positionnent tête bêche et échangent des nuages de sperme. Les spermatozoïdes migrent alors le long du corps de l’individu opposé et remontent jusqu’aux organes reproducteurs femelles pour les féconder. Tout le phénomène peut être observé sur l’animal vivant tant il est transparent !

Christian Sardet et Sacha Bollet

Retrouvez le récit du capitaine sur la tempête