La fin de l’escale parisienne, le début de la nouvelle expédition

©

31 janvier 2013

Tara est à Paris depuis maintenant 3 mois. Sa présence est l’occasion pour des milliers d’enfants et de visiteurs de découvrir le bateau, les voyages, les océans et l’occasion pour nous de leur expliquer l’importance de ces océans.

La particularité des expéditions scientifiques de Tara est de les rendre accessibles au plus grand nombre, c’est ce que nous venons de faire.

La fin de l’escale parisienne marque clairement le début de la nouvelle expédition. Il est temps maintenant de préparer notre prochain voyage autour de l’Arctique, la région qui entoure le pôle Nord. Nous avions pendant Tara Oceans fait une brève incursion en Antarctique, le temps de nous rendre compte à quel point le travail d’échantillonnage dans le froid et au milieu des glaces était compliqué.

Il nous reste 3 mois avant le départ de la nouvelle expédition pour adapter le bateau et le matériel scientifique pour notre campagne circumpolaire. Il faut tout imaginer, quelles seront les conséquences du gel sur le matériel, chauffer le wet-lab (laboratoire humide), les capteurs de la rosette-CTD, se protéger du vent et de la neige sur la plage arrière.
Chaque situation doit être pensée et anticipée, surtout les pires…

A la fin du mois, nous serons en Méditerranée. Nous ferons escale à Villefranche-sur-mer où nous construirons le nouveau dry lab (laboratoire sec) dans lequel prendra place des appareils de mesure en continu, des appareils d’analyse d’échantillon et des microscopes pour l’imagerie.
Nous ferons également escale à Marseille, Monaco, Toulon et Bordeaux où nous irons à la rencontre du public et des enfants. Nous nous arrêterons aussi à Barcelone, où se trouvent les spécialistes des Virus et des bactéries, le plus petit de l’infiniment petit…
Lorient, notre port d’attache et base logistique, nous verra de retour pour quelques semaines pour le chantier de préparation à la mi-Avril.

Puis nous prendrons la route du Grand Nord, des passages mythiques, Nord-Est puis Nord-Ouest, du jour permanent.
C’est le début d’une nouvelle aventure scientifique au pays des glaces !

Loïc Valette, capitaine de Tara