La mission s’achève, l’aventure scientifique continue

© Yann Chavance / Libération / Fondation Tara Expéditions

4 septembre 2018

Pendant un mois, Libération embarque à bord du voilier laboratoire Tara pour suivre le travail des scientifiques de l’expédition, au chevet des récifs coralliens du Pacifique.

Une nouvelle fois, Tara a changé de visage. Après le calme de la navigation, la routine intensive des plongées, la goélette est entrée dans le rythme effréné des escales. En l’occurrence, Panama City. Pour beaucoup à bord, la fin du voyage. Tara devient alors une véritable fourmilière, où l’on accueille sur le pont les nouveaux arrivants tout en souhaitant bonne route à ceux qui s’apprêtent à retrouver une «vie normale» à terre. Le tout entrecoupé de réunions avec les autorités panaméennes pour gérer les questions administratives et de va-et-vient à terre de la cuisinière pour renouveler les stocks de produits frais. Pour assurer la continuité, chacun transmet à son successeur les informations importantes, les conseils et les pépins rencontrés jusqu’ici. Dans la salle des machines, le chef mécano n’aura que quelques heures pour effectuer ce passage de relais. Sur le pont arrière, «l’équipe plancton» ne croisera même pas ses remplaçants, devant se contenter d’un topo écrit rappelant tous les protocoles.

Lire la suite de l’article

Articles associés