L’activité reprend de plus belle sur Tara

©

27 mars 2014

Depuis le 20 mars Tara sort doucement de sa veille hivernale. Après un hiver passé au chantier à se refaire une santé et une beauté dans son port d’attache à Lorient, voilà que l’activité reprend de plus belle. Martin Hertau le capitaine, David Brevault le second, Nadège Holtzman la cuisinière et Yohan Mucherie le chef mécanicien rejoignent petit à petit François Aurat et Mathieu Oriot qui veillaient à bord, refaisaient la peinture du pont arrière et d’autres travaux. Tout le monde remet la goélette en ordre de marche avant le départ de dimanche vers le Havre et au-delà pour la prochaine expédition Tara Méditerranée qui commencera immédiatement après.

La cuisine a été refaite, les placards sont désormais protégés par des plaques d’aluminium, Nadège l’a investie et prépare midi et soir le repas. Yohan fait les derniers réglages, s’inquiète de bulles d’air anormales dans le circuit d’eau du bateau et d’un bruit non habituel dans une pompe. Martin reçoit les Affaires Maritimes pour la visite annuelle qui nous donne l’autorisation de naviguer. David, notre nouveau second prend ses marques et bricole déjà dans le tableau de bord de la passerelle. Mathieu remplace une bouteille de gaz, vérifie divers matériels ou aide Yohan sur un groupe électrogène qu’il faut vérifier.

Lundi et mardi dernier ce sont des écoles de la région lorientaise qui ont pu visiter le bateau, pendant une heure ils sont reçus par les marins et par Xavier Bougeard, chargé des actions éducatives. Pendant une heure les jeunes du CM1 à la 1ère parcourent le bateau. Sur le pont ils apprennent quelques termes de navigation : le mât de misaine, le génois ou encore bâbord et tribord, puis à l’arrière ils voient comment se faisaient les prélèvements de plancton lors de la dernière expédition. Ensuite ils passent par la timonerie (poste de commande). Le nombre impressionnant d’appareil fait toujours de l’effet. Ils ont l’impression de rentrer dans une cabine de pilotage ! Ils s’installent ensuite dans le grand carré de Tara et se réunissent autour de la grande table. Nadège prépare la cuisine et de bonnes odeurs montent suscitant des commentaires et déclenchant la discussion. Ils apprennent ainsi un peu de la vie à bord. Puis nous passons par l’ancien laboratoire sec (à l’intérieur du bateau). Trois écrans leur rappellent comment fonctionnait ce lieu dédié aux photos de plancton et à l’acquisition de nombreuses informations sur les eaux dans lesquelles Tara naviguait. Une occasion de montrer ce qu’est le plancton et de comprendre que les études menées à bord sont complexes et utilise un matériel sophistiqué. Enfin ils découvrent les cabines, les toilettes, les douches et la cale avant. Ils trouvent les cabines bien petites souvent, mais aimeraient bien s’y installer pour une nuit avec les copains. Puis ils remontent par l’échelle qui mène de la cale au pont avant, un moment toujours apprécié.

Toute cette agitation prélude les futures escales où Tara recevra des classes, le public ou des partenaires. L’équipe reprend ses marques. Dès mercredi ils reprennent la préparation des futures navigations, effectueront les derniers approvisionnements. Le printemps est bien arrivé Tara va pouvoir appareiller !

Xavier Bougeard, chargé des actions éducatives