Le compte à rebours est lancé

©

1 mars 2012

Oyez oyez ! Nous sommes le 1er mars. Mars, c’est une planète mais c’est aussi le mois de notre arrivée, de notre retour à Lorient, dans 31 jours. Deux ans et demi plus tard. On espère que vous serez nombreux ! 

En attendant on continue notre pêche de l’infiniment petit et il nous reste du boulot.

La rosette « Rosie » a définitivement retrouvé des couleurs. Le temps est au beau fixe, avec toujours une houle assez formée. Nous bénéficions à nouveau de températures douces 22° C, je m’étais donc avancé un peu trop lors d’un précédent texte, les bermudas sont toujours de sortie !

Nous avons démarré mercredi soir une nouvelle station courte, que nous poursuivons aujourd’hui sans aucune difficulté. Chacun est à son poste et remplit sa mission. Un petit incident a émaillé la reprise de la station ce matin, un morceau de câble s’était sectionné. Il a donc fallu le couper totalement, la réparation a pris en tout et pour tout une demi-heure.

Nous sommes donc en dérive jusqu’à ce soir 19h, après quoi nous reprendrons notre route vers l’Est. Une dépression un peu plus creusée est annoncée avec des vents aux alentours de 30 nœuds, il ne fallait donc pas rater cette fenêtre.

Depuis notre départ de Saint George Island (Bermudes), nous avons parcouru en grande partie à la voile 700 miles, soit plus du tiers de la distance totale jusqu’à Horta, l’une des îles de l’archipel des Açores. Cette étape sera la dernière avec une distance aussi importante à couvrir, 1 800 miles. Après entre les Açores et la Corogne, il nous restera à peine 1 000 miles, et enfin 300 pour rejoindre Lorient.

Quand on a en tête, les 60.000 miles nautiques, la distance globale que nous aurons parcouru pour toute l’expédition Tara Oceans, on est pas à quelques miles nautiques près. Cela représente presque trois tours du monde !

Compte à rebours ou décompte de miles, qu’importe finalement les chiffres, le sentiment général à bord est que cette arrivée est proche et lointaine à la fois. D’abord parce que cette étape n’est pas terminée, il nous reste encore 10 jours de navigation. Et ensuite parce que le programme scientifique se poursuivra quasiment jusqu’à notre arrivée. A contrario, ce qui rend proche cette arrivée, c’est l’évocation par les anciens du bord, de nombreux souvenirs de toutes nos escales ou destinations passées. On sent donc la fin venir.

Nous évoquons bien les uns et les autres cette journée lorientaise magique qui nous attend, mais comme disent nos amis les Anglais « Let’s finish the job first ! ».

Une sagesse océanique sans doute, mais que l’on cultive aussi à terre par le « ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuer », ça vous dit quelque chose non ?

Sachez qu’on pense à vous tous :  familles, amis, aficionados et fidèles de Tara Oceans, et de Tara Expéditions en général, on arrive et ce sera encore une sacré fête !!!

Ça vous laisse le temps de préparer l’accueil !

Vincent Hilaire