Le meilleurs des journaux de bord de l’expédition Tara Oceans

©

7 septembre 2011

Cette semaine, nous fêtons la troisième et dernière année de l’expédition Tara  Oceans. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs moments en journaux de bord. Bonne lecture !

Bonne lecture !

Mars 2012
MERCI LORIENT !
Aujourd’hui samedi 31 mars 2012, Tara a retrouvé son port d’attache après 115.000 kilomètres et deux ans et demi d’expédition. Une émotion collective partagée encore avec les Lorientaises et les Lorientais, qui nous ont réservé un accueil exceptionnel, plein de respect et de ferveur. Comme les bombardes et les binious qui nous ont accompagnés une bonne partie de l’après-midi sous un généreux soleil, de l’île de Groix au quai Belem où nous sommes maintenant amarrés.

Tara-arrive-au-port-de-Lorient.-F.LatreilleTara-Expeditions

F.Latreille/Tara Expeditions

LA DERNIERE STATION
C’est le genre de phrase qu’on a le privilège d’écrire que quelquefois dans sa vie. Ce samedi 24 mars 2012 fera date. Dans l’océan Atlantique, à 300 miles nautiques de la côte espagnole, s’est achevée ce jour-là l’expédition Tara Oceans. C’était la 153ème et dernière station de cette aventure hors du commun. Une collecte des micro organismes marins réalisée à l’échelle  planétaire pendant deux ans et demi. 

Février 2012 
L’IMPORTANCE DE L’ESCALE TARA A NEW-YORK, LA RENCONTRE DE TARA AVEC LE SECRETAIRE GENERAL DES NATIONS UNIES
Pour sa dernière et plus importante escale américaine, l’équipe de Tara a enchaîné les rencontres stratégiques à New York avant de reprendre la mer pour le trajet de retour vers le port de Lorient. 

Février 2012
TARA AMARRE AU PIED DE LA FREEDOM TOWER (NEW YORK CITY)
Ce dimanche, sous un soleil généreux compensant à peine les 2° C ambiants, Tara a commencé vers 6h30 ce matin son approche finale de New York City. Les premiers gratte-ciel ont commencé à surgir de l’horizon, crevant la surface d’un océan vierge pour nous de toute construction depuis onze jours. Nous étions encore à 25 miles nautiques de New York, environ 45 kilomètres. 

Les-mâts-de-Tara-sous-le-pont-de-Brooklyn.-V.HilaireTara-Expeditions

V.Hilaire/Tara Expeditions

Décembre 2011
D’UN OCEAN A L’AUTRE
Durant le long périple de Tara depuis son départ de Lorient en septembre 2009, le voilier-laboratoire a traversé bien des lieux mythiques, des étapes qui font date lors d’une si longue expédition. La traversée du Canal de Panama fait désormais partie de cette longue liste. Partis le matin de l’océan Pacifique, nous voici maintenant de l’autre coté du continent, voguant dans les eaux de l’Atlantique. Chronique d’une traversée vers l’autre monde.

Décembre 2011

UN NOEL PAS COMME LES AUTRES
Alors que nos familles, amis et proches, de l’autre coté de la terre, se préparaient à un réveillon comme tant d’autres, un parfum d’exotisme flottait sur le pont de Tara, pour un Noël on ne peut plus insolite. Sous les cocotiers panaméens, bien difficile de se sentir en pleines fêtes de fin d’année ! 

Décembre 2011
UNE JOURNEE A CLIPPERTON…OU PRESQUE.
Tout l’équipage l’attendait impatiemment, cette fameuse journée sur la petite île de Clipperton, perdue au beau milieu du Pacifique Nord. Un mélange d’excitation, mais aussi d’appréhension : allait-on pouvoir poser le pied sur l’île mythique ? La mer nous laisserait-elle cette chance ? La réponse dans le récit de cette journée pas comme les autres. 

Octobre 2011
AUX PORTES DU CONTINENT DE PLASTIQUE
Le mardi 4 octobre, alors que nous atteignons des latitudes au delà de 31° nord, nous apercevons pour la première fois quelques macro-débris de plastique à la dérive. Nous sommes dors et déjà dans le continent de plastique. C’est une première « victoire » car d’après les études du taux de plastique dans le nord du pacifique, effectuées par Charles Moore de la fondation Algalita (1999 – 2008), la répartition du plastique est très aléatoire. 

A.PeyrotTara-Expeditions

A.Peyrot/Tara Expeditions

Septembre 2011
HAWAI, DERNIERE ETAPE POLYNESIENNE
Dans la nuit étoilée, le halo de lumière trahit la présence proche de la ville d’Honolulu. Sous voilure réduite, depuis la déchirure d’une de ses voiles, Tara glisse doucement sur l’eau. Nous atteignons Hawaï après plus de trois mois à sillonner la Polynésie. Notre route a croisé celle des premiers grands navigateurs, non pas les premiers explorateurs européens, mais les austronésiens qui à bord de pirogues, il y a plus 2 000 ans, sans compas ni boussole et encore moins de GPS ou de VHF, ont peuplé peu à peu la région.
Ces marins possédaient une connaissance admirable de la mer, se fiant au soleil, décryptant la houle et les vents dominants, ou suivant les “chemins d’étoiles ?, repères transmis par les Anciens.

Aout 2011
“TARA OCEANS: UNE TROISIEME ANNEE DANS L’HEMISPHERE NORD!”
Déjà deux ans que la goélette Tara navigue sur toutes les mers du monde, le 5 septembre 2011 marque le début de la troisième année de l’expédition Tara Océans. Ce troisième acte se jouera dans l’hémisphère nord.

Juillet 2011
“7 ESPECES DE CORAUX N’AVAIENT JAMAIS ETE RENCONTREES AUX ILES GAMBIER”
Interview d’Hervé Bourmaud et de Francesca Benzoni qui reviennent tous les deux sur ces 15 jours de mission d’étude sur les récifs coralliens aux îles Gambier.

Francesca-Julien-Connie-Maier-Eric-Béraud-et-Noan-Le-Bescot

© Tara Expéditions

Avril 2011
COUP D’ENVOI DE LA CENTIEME STATION SCIENTIFIQUE
9h30 hier matin, la rosette plonge dans une mer légèrement agitée, en plein Océan Pacifique Sud, le coup d’envoi de la centième station scientifique est donné. Les opérations auraient dû démarrer vingt-quatre heures plus tôt, mais le petit tourbillon cyclonique dans lequel les scientifiques  souhaitent effectuer les prélèvements, avait migré un peu plus au Nord. Après une nuit de navigation supplémentaire, Tara nage à présent en  plein cœur de ce tourbillon de 55 km de diamètre, situé à 1 200 milles  marins de la côte équatorienne.

Mars 2011
PAVILLONS DU MONDE A BORD DE TARA
Parcours croisés : Actuellement à l’île de Pâques, Tara accueille à son bord  Leïla Tirichine, chercheuse et Lee Karp-Boss, chef scientifique.
Si Leïla et Lee devaient afficher les couleurs de leur pays, il serait difficile pour elles de choisir un seul drapeau. Comme sur Tara, elles hisseraient le pavillon de leur pays d’origine, et un autre en honneur de leur pays d’accueil. Et puis dans une malle, elles conserveraient les drapeaux de ces pays qu’elles ont traversés…

Février 2011
ETIENNE BOURGOIS ET ERIC KARSENTI A BORD DE TARA
C’est la première fois qu’Etienne Bourgois et Eric Karsenti, les deux co-directeurs de l’expédition Tara Oceans, se retrouvent au même moment à bord de Tara. Cette navigation est pour eux l’occasion d’évoquer avec  l’équipage actuel un certain nombre de sujets et de projets. Tara Oceans va fêter à la fin du mois de mars son année et demie d’existence depuis le départ de Lorient, le 5 septembre 2009. L’occasion de faire un bilan à presque mi-parcours et d’évoquer aussi l’avenir.

Etienne Bourgois et Eric Karsenti, les deux codirecteurs de Tara Oceans.

V.Hilaire/Tara Expéditions

Janvier 2011
PASSAGE DU CAP HORN
D’abord une masse sombre dans un ciel gris. Un promontoire au dessus de l’océan. C’est la fin de l’après-midi sur Tara, et nous sommes à une  trentaine de miles nautiques du mythe. Peu à peu, alors que nous avançons à plus de huit nœuds, la côte chilienne se découvre autour du Horn. Une armée de falaises, de rochers, de monts, de pics sous les  ordres du maître de ces lieux.

Décembre 2010
TARA ET LE DEUXIEME ELEMENT, SELON CHRISTIAN DE MARLIAVE, SPECIALISTE DES POLES. Propos recueillis en Août 2010.
Depuis son départ du Cap pour cette deuxième année d’expédition, Tara a en ligne de mire l’Antarctique, avant de rejoindre le Pacifique. Pour la goélette et une partie de son équipage ayant participé à Tara Arctic, cette étape aura la saveur des retrouvailles avec les milieux polaires, et la glace. Son deuxième élément.

Septembre 2010
LANCEMENT DE LA DEUXIEME ANNEE D’EXPEDITION
Le 5 septembre 2010, exactement un an après son départ de Lorient (Bretagne), Tara va quitter l’Afrique du Sud. Durant  cette 2ème année de l’expédition Tara Oceans, la goélette traversera  l’Atlantique et le Pacifique, d’Est en Ouest, de Cape Town (Afrique du  Sud) à Tahiti (Polynésie Française).

Mai 2010
UNE “PETITE FRAYEUR” POUR TARA
Mardi 25 mai, 13h40. Tara est en station scientifique, en dérive par 13°06′ latitude Sud, 46°58′ longitude Est.
Hervé le capitaine monte sur le pont : « On arrête tout, on quitte  la zone ! ».

Mars 2010
LE GRAND JOUR DU GRAND BLOOM
Explosion de vie au milieu de l’océan, l’efflorescence planctonique ou « bloom » connaît son pic annuel en mer d’Oman juste au moment où Tara croise dans ces eaux. Un motif de satisfaction pour ses chercheurs.

GENERATION TARA
C’est la mission de Tara d’aller au devant de la jeunesse pour éveiller les jeunes consciences à l’enjeu environnemental de ce début de  siècle, expliquer le travail qu’effectue son équipe scientifique sur le  milieu marin. Au cours de son périple, 150 classes rendront visite à Tara.

Février 2010
ABDOU, FILS D’OBOCK
Depuis que nous avons quitté le port de Djibouti, Tara navigue de mouillages en mouillages à la recherche des plus beaux sites coralliens de la baie de Tadjoura. Déjà 15 plongées ont été effectuées et plus de 200 échantillons collectés.

djibouti 20100203

© Tara Expéditions

Janvier 2010
LES AVENTURES DE HUBERT LE PROTISTE
Cette charmante créature au regard si tendre est un protiste. Son petit nom c’est Lithoptera Muelleri, mais nous l’appellerons Hubert :  c’est plus simple.

Décembre 2009
CANAL DE SUEZ
Voie d’eau taillant le désert, le canal fait décidément penser à une sorte d’autoroute maritime, avec ses dimensions pharaoniques, son étalage d’industrie et d’organisation, et aussi pour ses aires de pique-nique, comme le lac où nous avons fait escale hier soir.

IL ETAIENT LA, LES DERNIERS AVENTURIERS, SUR LES MERS ET SUR LE SOL LIBANAIS…
 Témoignage d’une citoyenne libanaise après le passage de Tara à Beyrouth.

Novembre 2009
LE DECHARGEMENT DU TRESOR DE TARA 
Toutes les 4 à 6 semaines, les précieux échantillons récoltés par les scientifiques sur Tara sont débarqués à terre et envoyés dans des laboratoires dans le monde entier pour être analysés. Rencontre avec Rainer Friedrich, le responsable du convoyage de ces centaines de fioles et de bouteilles chargées de plancton, à l’occasion de notre escale à Dubrovnik (Croatie).

Septembre 2009
QUE CHERCHONS-NOUS ?
Nous cherchons le minuscule, le méconnu, la base de la chaine alimentaire  des océans du monde : les espèces qui constituent le plancton. Oui, parce que le plancton, ce n’est pas une espèce en soi. Ce terme vient du grec planktos, qui signifie « dériver ». Le plancton c’est un ensemble  d’animaux, de « plantes », de virus et de bactéries qui se laissent  dériver dans les courants marins. A bord, nous sommes équipés de plusieurs pièges à plancton : des filets et des filtres qui permettent de trier les organismes en fonction de leur taille et de les récolter séparément. Nous nous intéressons à 4 catégories…

TARA OCEANS, UNE EXPEDITION UNIQUE
Le 5 septembre 2009, à midi, le bateau Tara est parti de Lorient pour une expédition de 3 ans sur tous les océans du monde.