Les meilleurs journaux de bord de l’expédition Tara Oceans Polar Circle

©

15 janvier 2014

Pendant que Tara est au chantier à Lorient et en attendant son prochain départ en mai en Méditerranée, nous vous invitons à revivre l‘expédition Tara Oceans Polar Circle avec ce best of des journaux de bord, de mai à décembre 2013. Bon voyage…

19 mai 2013
DÉPART DE L’EXPÉDITION TARA OCEANS POLAR CIRCLE LE 19 MAI 2013
Le dimanche 19 mai prochain, le voilier polaire Tara partira pour une nouvelle expédition : Tara Oceans Polar Circle. Lors de cette aventure scientifique de 25 000 kms autour de l’océan Arctique, Tara empruntera les passages du Nord-Est et du Nord-Ouest pour revenir à Lorient en décembre 2013.

19 mai 2013
LE TOUR DE L’ARCTIQUE EST LANCÉ !
Plus d’un an après la fin de Tara Oceans, la précédente expédition, Tara retrouve enfin la route du large. Ce dimanche 19 mai dans l’après-midi, la goélette a largué les amarres à Lorient pour débuter près de sept mois d’expédition autour de l’Arctique. Le coup d’envoi de Tara Oceans Polar Circle est donc lancé.

30 mai 2013
PREMIERE ESCALE POUR TARA
Une dizaine de jours après son départ de Lorient, Tara a atteint ce jeudi matin sa première escale : les îles Féroé*. Une courte parenthèse au milieu des fjords, des oiseaux marins et des moutons avant de reprendre le large pour de nouvelles stations de prélèvement, toujours plus au Nord.

IMG_3625

© Tara Expéditions

2 juin 2013
TARA PASSE LE CERCLE POLAIRE ARCTIQUE
Ce dimanche 2 juin 2013, à 23h07 et 41 secondes précisément selon le GPS du bord, Tara franchit un cap symbolique pour cette expédition autour du pôle Nord : la traversée du cercle polaire arctique. Une frontière invisible dignement célébrée.

10 juin 2013
DANS LES EAUX DE L’ARCTIQUE 
La troisième station longue de prélèvement qui se termine ce lundi offre aux scientifiques sur le pont un bon aperçu des conditions qui les attendent pour la suite de l’expédition. En suivant notre cap au nord sans discontinuer depuis les îles Féroé, les températures ont fini immanquablement par passer en négatif.

22 juin 2013
LE PASSAGE DU CAP NORD
Après avoir célébré la fête de la musique sous des airs d’accordéon, nous avons franchi samedi après-midi le Cap Nord, sous un ciel ondoyant. Choyés par le Gulf Stream*, nous avons pu admirer du pont de Tara, les mythiques falaises, sous des températures clémentes avoisinant les quinze degrés. Plus que cent quatre-vingt miles nautiques et nous hisserons un nouveau pavillon de courtoisie, les couleurs de la Russie succèderont à celles de la Norvège…

2 juillet 2013
LA SCIENCE DE MOURMANSK A DOUDINKA (RUSSIE)
72°32 Nord et 44°06 Est, telle est la position à laquelle les scientifiques de Tara Oceans Polar Circle ont décidé de couper les moteurs pour entamer la première station longue de prélèvements de l’étape Mourmansk-Doudinka. Ici, des masses d’eau venues de l’Atlantique entrent en mer de Barents par le Sud et viennent y rencontrer  des masses d’eau polaires. Dans cette zone définie comme un front polaire, scientifiques et marins prévoient d’effectuer vingt-deux mises à l’eau en deux jours consécutifs. Un marathon pour la science, qui se répètera trois autres fois durant ce mois de navigation entre les deux ports russes.

7 juillet 2013
AU ROYAUME DES GLACES
L’horizon a changé de couleur. Un liseré blanc recouvre la grande bleue. Serait-ce une fois de plus l’effet Novaya Zemlya qui nous joue des tours ? « Glace en vue ! », lance le marin de quart. L’euphorie se propage au sein de l’équipage. Depuis notre départ de Mourmansk, nous ne rêvions plus que de la blancheur enivrante de la banquise. Ni le froid saisissant, ni le jour permanent ne parvenaient à nous convaincre que nous voguions en Arctique. A présent, nous y voilà ! Sans crainte, Tara se dirige à vive allure vers la muraille blanche qui se dresse à l’horizon. La goélette semble avoir hâte de retrouver cette vieille amie, qui l’avait accueillie plusieurs mois lors de la dérive Arctique.

Tara-retrouve-la-glace.-A.DeniaudTara-Expéditions

A.Deniaud/Tara Expéditions

9 juillet 2013
STATION SCIENTIFIQUE EN BORDURE DE BANQUISE
Tandis que les glaces chahutent la coque de Tara, les scientifiques disposent avec sérieux, sur le pont, leur collection habituelle de flacons, pipettes et autres accessoires nécessaires aux stations de prélèvements. Durant plus de douze heures, l’équipage va devoir échantillonner dans ce champ de glace. Heureusement, en cette journée d’été, les températures sont clémentes, le thermomètre s’est stabilisé aux alentours de -3°C. La station scientifique s’annonce longue, mais l’Arctique saura se montrer généreux envers les courageux.

11 août 2013
LE JOYAU DE L’ARCTIQUE
Nous n’avions rien vu, ou presque. Comme par pudeur, l’archipel russe de François-Joseph avait masqué sa beauté sous un voile de brouillard, lors de notre première rencontre.
La base de Nagurskaya sur l’île d’Alexandra, siège du parc naturel, n’était en réalité que le poinçon attestant de la valeur du bijou. Il fallait peut-être, comme nous l’avons fait, sympathiser avec les gardiens des lieux, ces gardes de la réserve naturelle, pour que les portes d’un monde époustouflant s’ouvrent à nous. Par enchantement, le soleil est apparu et le joyau de l’Arctique, avec ses glaciers vertigineux, ses ours polaires majestueux, ses ciels sublimes, a brillé devant nous.

15 août 2013
FACE A UN MUR DE GLACE
Le détroit de Vilkitsky est bloqué. Depuis quatre jours, la phrase résonne comme un leitmotiv sur la goélette. Et les cartes de glace ne démentent pas les rumeurs. Tara ne pourra pas franchir le passage du Nord-Est dans les jours à venir. Il faut s’armer de patience, savoir apprécier le vent qui offre de belles navigations à la voile, faire preuve de flexibilité et revoir sans cesse le programme de la science. Face à ce mur de glace, nous voguons donc vers l’inconnu.

arctique pano

A.Deniaud/Tara Expéditions

26 août 2013
LE PASSAGE DU CAP TCHELYOUSKINE, COMME SI VOUS Y ETIEZ
5h40 du matin, heure russe, lundi 26 août. A travers la brume épaisse se dessine une base. Ce n’est pas n’importe quelle base, c’est la base du Cap Tchelyouskine ! En dépit de l’heure matinale, nous ne rêvons pas. Le GPS l’atteste. Tara vient de franchir la section délicate du passage du Nord-Est. Nous avons tant espéré, tant fantasmé cet instant… Nous ne pouvions qu’être déçus. Le brouillard gâche la fête. Malgré tout, pour annoncer le triomphe aux compagnons qui dorment encore, Yohann Mucherie fait retentir la corne de brume. Le détroit de Vilkitsky ne sera bientôt qu’un lointain souvenir. Le souvenir de la première leçon d’humilité que nous a donnée  l’Arctique.

7 septembre 2013
DEPART DE PEVEK AVEC DEUX INVITES SURPRISE
Comme prévu dans le planning de l’expédition Tara Oceans Polar Circle, nous avons quitté samedi matin, après les formalités administratives de sortie du territoire russe, le port de Pevek.
L’équipe scientifique a été en grande partie renouvelée, seuls la plupart des marins de l’étape précédente entamée à Doudinka sont encore à bord.
Au lieu de partir à treize, nous avons reçu deux renforts imprévus avec l’arrivée de Sébastien Roubinet et Vincent Berthet. Ces deux aventuriers partis pour traverser l’Océan Arctique sur leur catamaran en carbone, capable de glisser aussi sur la glace, ont du renoncer à leur incroyable défi.

10 septembre 2013
LA “DATE-LINE” AU LARGE DE WRANGEL
L’expédition Tara Oceans Polar Circle a passé hier la fameuse « date line » comme disent nos amis anglophones. La ligne imaginaire, conventionnelle et indispensable qui nous permet de vivre les uns et les autres sur cette planète avec la même unité de mesure du temps, où que nous nous trouvions. Chacun sait que les journées font vingt-quatre heures, ainsi lorsque l’on passe cette ligne un jour on recommence le jour d’avant, magique !

17 septembre 2013

RENCONTRE AVEC LE SEIGNEUR DE L’ARCTIQUE

Aujourd’hui, alors que se déroulait une station de prélèvements dans les glaces, entre Pevek (Russie) et Tutkoyaktuk (Canada), nous l’avons croisé à nouveau. Un ours blanc solitaire nous a rejoint sur une plaque de banquise proche de notre lieu de station d’échantillonnage du jour, en Mer de Beaufort par 71° Nord.

Le-seigneur-de-lArctique-aux-abords-de-Tara.-©V.HilaireTara-Expéditions

V.Hilaire/Tara Expéditions

19 septembre 2013
PLAIDOYER DE TARA EXPEDITIONS POUR L’ARCTIQUE
Ni eldorado ni sanctuaire : vers une gestion durable de l’Arctique

Tara réalise actuellement une circumnavigation de l’Océan Arctique dans un but scientifique. Le bateau a passé le passage du Nord-Est fin août, il est maintenant sur le point de franchir le passage du Nord-Ouest. Cette année, la carte des glaces en Arctique indique que la fonte de la banquise n’est pas aussi importante que le record observé lors de l’été 2012 ce qui, cependant, ne remet en aucun cas en cause la tendance au réchauffement observée ces dernières années. En effet, les sept plus importants minima de glace en Arctique ont eu lieu ces sept dernières années. Après trois mois passés dans les hautes latitudes c’est l’occasion pour Tara Expéditions de prononcer un plaidoyer pour l’Arctique.

20 septembre 2013 
WELCOME A TUKTOYAKTUK !

Depuis mercredi soir Tara est au mouillage devant ce village Inuit des Territoires du Nord-Ouest, au Canada. Le Canada deuxième plus grand pays du monde par sa superficie tire d’ailleurs son nom du mot huron « Kanata » qui signifie village. Les 870 habitants de ce paisible hameau, cet endroit du bout du monde, sont tous plus gentils les uns que les autres. Cette entrée en terre Inuit est pleine de promesses.

21 septembre 2013
L’HEURE DE VERITE POUR LE PASSAGE DU NORD OUEST
Alors que nous venons de quitter ce charmant petit village de « Tuk » (Tuktoyaktuk au Canada) et ses chaleureux habitants pour la plupart Inuit, la réalité nous replonge brutalement ce matin dans le pari que représente l’expédition Tara Oceans Polar Circle. Les nouvelles cartes de glaces reçues ce samedi ne sont pas très bonnes pour nous. Les mines de Loïc Vallette et de Lars Stemmann, capitaine et chef scientifique de cette nouvelle étape qui doit nous conduire de Tuk à Arctic Bay (Canada), accusaient un peu le coup ce matin. Mais comme toujours à bord de Tara, on en a vu d’autres, l’optimisme reste de mise.

29 septembre 2013 
LE PASSAGE DU NORD OUEST EST DERRIERE NOUS

Depuis 15h (heure locale) ce samedi, Tara glisse à nouveau sur des eaux libres de glace. Au petit matin, alors que les conditions météorologiques étaient bonnes comme prévu grâce à un anticyclone stable, nous nous sommes engagés le long de la presqu’île Brodeur dans un pack de glace assez clairsemé.
Deux heures plus tard, nous recevions un message radio du Canadian Cost Guard Louis Saint Laurent nous invitant à le suivre. Ce poisson pilote nous a aidé à passer cette barrière de 60 miles en une demi-journée, là où nous aurions mis peut être plus d’une journée avec à la clé une nuit à slalomer entre les floes* de jeunes et de vieilles glaces.

7 octobre 2013
DERNIERE ESCALE DANS LE GRAND NORD CANADIEN
Tara est au mouillage à Pond Inlet (Nunavut, Canada) depuis dimanche en début d’après-midi. Ce bourg d’environ 3 000 âmes est le plus grand des quatre hameaux canadiens situés au nord du 72ème parallèle. Composé à majorité d’Inuit, il est l’un des rares qui gagne en population ces dernières années. Situé dans l’Eclipse Sound, il offre une vue imprenable sur ce fjord majestueux.

15 octobre 2013
AUX PORTES D’ILULISSAT
Après avoir quitté mardi matin notre mouillage de Fortune Bay, sur l’île de Disko, nous faisons désormais route vers Ilulissat (Groenland).
L’équipe scientifique s’apprête à faire une dernière station de prélèvements avant cette nouvelle escale et le renouvellement d’une partie de l’équipe.
Les conditions sont toujours optimales avec un grand soleil et des températures légèrement positives. La côte ouest du Groenland tient vraiment toutes ses promesses autant scientifiquement qu’esthétiquement.

La ville d'Ilulissat dans la baie de Disko (Groenland)

F.Aurat/Tara Expéditions

15 octobre 2013
L’ARRIVEE A ILULISSAT, PAR ROMAIN TROUBLE, SECRETAIRE GENERAL DE TARA EXPEDITIONS
Nous sommes sur Tara au large de la côte ouest du Groenland et nous nous dirigeons vers un petit village du nom d’Ilulissat à travers la baie de Disko, classée au Patrimoine Mondiale de l’UNESCO.
Le temps est au beau fixe, le vent est doux, et nos systèmes embarqués nous donnent une heure d’arrivée vers 19h, juste après la tombée de la nuit tout en ayant le temps d’entreprendre une station de prélèvements avant le déjeuner.

30 octobre 2013

40 NOEUDS DE VENT…ET UNE ENORME DEFERLANTE

A 300 milles du détroit de Belle-Ile, l’entrée Nord du fleuve Saint Laurent, nous encaissons 40 noeuds de vent bien établi. Le bateau encaisse, à l’intérieur de Tara, le repas fut enjoué et on a qu’une vague idée de la force du vent.

9 novembre 2013
QUEBEC DEVANT L’ETRAVE
Après 24 heures d’escale à Tadoussac, nous levons l’ancre ce samedi en milieu d’après midi. Pendant cette journée au mouillage, les quatorze Taranautes en ont profité pour marcher, visiter, en un mot « sortir » du bateau. Québec, la capitale de la province de Québec, n’est plus qu’à 200 kilomètres de nous. Nous y serons demain en début de matinée.

24 novembre 2013

UN PETIT BBOUT DE FRANCE AU GRAND COEUR
Alors que quelques jours auparavant Saint-Pierre-et-Miquelon n’évoquait pour nous qu’un minuscule territoire français perdu au large de Terre-Neuve, le pont de Tara résonne maintenant des petites et grandes histoires de l’archipel, contées avec chaleur par des habitants ravis de faire partager leur vie d’insulaire.

30 novembre 2013
LA SCIENCE EN CONTINU
Depuis la station de prélèvements numéro 211, effectuée en mer du Labrador, la rosette et les filets sont restés bien rangés sur le pont arrière. N’y aurait-il donc plus de sciences sur Tara pour la dernière ligne droite avant le retour à Lorient ? La réponse ci-dessous.

Stéphane Pesant et Lee Karp Boss, scientifiques en station de prélèvements de plancton

© Tara Expéditions

3 décembre 2013
CHRONIQUE D’UN QUART
Il est bientôt quatre heures du matin. Alors que je dors profondément, bercé par les mouvements de Tara, une main me tape sur l’épaule. Jérôme a fini son quart et vient réveiller la relève. Me voici péniblement debout, prêt pour deux heures de veille.

6 décembre 2013
OCEANS ET CARBONE

Alors que notre tour de l’Arctique se termine, avec dans les congélateurs de Tara plusieurs milliers d’échantillons de plancton récoltés, une question revient sans cesse, de la part des journalistes et du grand public venus visiter le bateau à chaque escale : qu’en est-il du changement climatique ? Si nous ne l’étudions pas directement, nous nous penchons en revanche sur des organismes qui se trouvent au cœur de la machine climatique. Pour mieux comprendre, il faut tout d’abord disséquer les liens entre océans et carbone.

7 décembre 2013

RETOUR DE L’EXPEDITION TARA OCEANS POLAR CIRCLE A LORIENT 

 

Cliquez ici pour voir toutes les photos de l’expédition

Suivre Tara quotidiennement sur iPad

S’inscrire à la newsletter Tara Expéditions