LES SIPHONOPHORES : les plus grands animaux du monde

©

29 octobre 2009

<strong>LES SIPHONOPHORES : les plus grands animaux du monde<br /><br />Les siphonophores sont des animaux gélatineux composites. Cela signifie qu’ils sont « composés » d’individus organisés en colonie !<br /></strong><br />Quand vous pensez observer un seul de ces cousins de la méduse, vous avez en réalité sous les yeux tout un assemblage d’individus spécialisés. Chacun est complètement intégré et toute la colonie&nbsp; se comporte comme un seul organisme.<br />Certains individus sont spécialisés dans la capture de proies (ils n’ont pas de bouche, mais des cellules urticantes), ou dans la digestion (ils sont pourvus de bouches), d’autres dans la reproduction (ils forment de petites méduses) ou la flottaison.<br /><br />Plus d’une centaine d’espèces de siphonophores sont connues dans le monde, et peuvent prendre des formes très diverses Elles sont généralement visibles à l’œil nu. Celles que nous récoltons le plus fréquemment sur Tara, les Chelophyes (photo) appartiennent au sous-ordre des Calicophorydés. Leur nom provient du grec kalyx, qui signifie « coupe » en référence à leur cloche de flottaison transparente. <br /><br />Les plus grands siphonophores trainent un long filament transparent qui peut atteindre la taille d’un terrain de football ! Des groupes d’individus spécialisés sont accrochés tout le long de ce filament. Lorsqu’il se fragmente en serpentant au gré des courants, chaque morceau est capable de régénérer un organisme entier. <br /><br />Christian Sardet et Sacha Bollet