Mât météo à nouveau sur la banquise

©

22 janvier 2007

A force d’acharnement thérapeutique le mât météo est à nouveau sur la banquise après sa chute provoquée par les mouvements de banquise du 26 décembre. Il sert à faire des mesures de la température, de la pression, de la direction du vent et des turbulences.

Vent 5 nœuds secteur Nord est
Visibilité Bonne, ciel clair.
Lune : Absente
Jour : Nul
Banquise : Stable.
Température de l’eau : -1,7˚C

Ce genre de réparation est l’exemple même des contraintes liées au froid extrême. Hervé s’est chargé de la partie mât proprement dite qui nécessitait des soudures sur aluminium. Il fallut rentrer le mât à l’intérieur car par ces conditions de froid il n’est pas possible techniquement de souder dehors. Ensuite, lorsqu’il a été remis dehors, certaines soudures se sont fissurées sous l’effet des seules contraintes thermiques. Il a donc fallu recommencer la réparation. La partie câblage électrique a été réparée par Matthieu qui rencontra aussi des difficultés car tous les plastiques, les câbles en particulier se cassent à la moindre torsion à cause du froid. Là encore il a été nécessaire de les rentrer à bord lorsque c’était possible. Pour connecter les branchements, opération à faire obligatoirement dehors, c’est le givre qui oblige à chauffer les connecteurs au chalumeau. Et pour que le chalumeau fonctionne, il faut le maintenir à une température supérieure à moins 10°C sinon le gaz gèle ! Il faut donc l’envelopper avec un isolant. Et en final, pour faire les derniers branchements et réglages ce sont des problèmes de pas de vis qui n’ont pas la même dilatation et c’est alors l’opérateur qui s’énerve avec ses doigts qui deviennent de plus en plus engourdis et douloureux gêné aussi par le noir. On comprend mieux alors pourquoi tout prend du temps sur la banquise ! Denys