Pensées des glaçons pour le Salon !

©

1 décembre 2007

Pensées des glaçons pour le Salon !

Il est 07H21, heure de Paris, quand je vous écris ces quelques lignes. J’ai pris mon quart à 4H00 ce matin. Tout est calme. Tara dort profondément comme tous ces équipiers. Il y a quelques minutes, je faisais une inspection du pont et de la glace alentour. Le ciel est étoilé, il n’y a pas un nuage, et la demi-lune éclaire la banquise à perte de vue. Un jeu d’ombres et de lumières. Les chiens « dorment sur une oreille » et sont en boule pour garder la chaleur. Il ne fait pas froid ce matin, – 13°C. Une aurore boréale essaie de se développer dans le ciel. Je retournerai voir ça de plus près tout à l’heure.
Là-bas vers le sud, il y a la France, Paris et le parc des expositions de le Porte de Versailles où s’ouvre ce matin le Salon Nautique.
Tout à l’heure, quand nous irons casser des blocs de glace et ramasser de la neige pour notre approvisionnement en eau, j’aurai une pensée particulière pour tous ceux qui comme moi l’année dernière vont s’arrêter quelques instants sur le stand Tara. Avec un ou des rêves en tête. Un an plus tard pour moi ce rêve s’est réalisé. Aujourd’hui, je foule cette glace, et je savoure ma chance. Non seulement j’admire cette beauté chaque jour, et en plus mon action ici à une valeur scientifique et citoyenne. Si vous êtes comme moi émerveillé depuis toujours par ces paysages et ces contrées, je vous souhaite de pouvoir y venir un jour. On s’y réchauffe le cœur !

Vincent Hilaire