Pleine lune

©

7 novembre 2006

Nous avons repris une progression très lente vers le nord après quelques jours de recul. Nous bénéficions toujours d’un temps calme, clair avec une lune qui est présente toute la journée et parcourt l’horizon éclairant de façon féerique la banquise.

G.Redvers/Tara Expeditions. Tara Arctic.

G.Redvers/Tara Expeditions. Tara Arctic.

Cette contemplation est un signe de plus sur l’extraordinaire richesse et diversité de notre globe et nous pouvons témoigner de l’importance de sa préservation. Nous attendons un peu le déclin de la lune pour installer de nouveau le matériel scientifique sur la banquise car il semble que les mouvements de banquise sont plus importants durant la phase de pleine lune.

Pendant cette période d’attente, il est important de rester actif, Tara nous donne un peu de travail (toujours les problèmes d’eau, de toilettes et de chauffage) et nous avons installé un « rameur » dans la soute arrière. En tant que médecin et garant de la santé mentale et physique de mes camarades d’aventure, je préconise fortement la pratique d’une activité physique régulière. Le rameur permet de faire du sport de façon calibrée et dans de relatives bonnes conditions de confort, thermique en particulier. On peut aussi faire des marches autour du bateau, ce que faisait Nansen, mais la respiration d’air à moins 25°C n’est pas confortable et la déshydratation induite peut avoir des conséquences délétères.

Denys