Tara de retour à Lorient après 5 mois d’escale parisienne

© Marin Le Roux / polaRYSE

2 septembre 2020

Tara a regagné son port d’attache Lorient pour une remise en beauté au chantier naval de Keroman avant de retourner à l’eau pour se préparer à de nouvelles aventures.


© Marin Le Roux / polaRYSE

Les 20 et 21 juillet 2020, l’équipage, l’équipe à terre et les bénévoles se donnent rendez-vous au petit matin pour une opération de taille : démâter la baleine pour pouvoir quitter la capitale. Après deux jours sur la Seine avec de nombreux passages sous les ponts de Paris et par  de nombreuses écluses, les marins arrivent au Havre. La goélette arrivée à destination, l’équipage travaille sur le gréement et remâte. Le 3 août dès le matin, ils hissent les nouvelles voiles de Tara conçues par l’entreprise North Sails. Les sourires se dessinent sur les visages de l’équipage alors que Tara s’engage dans la Manche puis dans l’océan Atlantique pour rejoindre Lorient, le port d’attache de la goélette. Certains soirs, sous le soleil couchant de Bretagne, les dauphins les accompagnent tandis que des notes de clarinette et de guitare annoncent un concert improvisé à bord entre les Glénan et l’île de Groix. Tara rentre à la maison.

200805_MLR_polaRYSE_YNR02805_122649© Marin Le Roux / polaRYSE – Fondation Tara Océan – Phare de la Vieille, entre la Pointe du Raz et l’Île-de-Sein.

Le 6 août, la goélette franchit la citadelle Saint Louis et revient à Lorient. Sans attendre, elle est directement mise à sec à l’aire de chantier naval de Keroman. Tous le mois d’août, Martin Hertau, le capitaine, assisté du chef mécanicien Loïc Caudan, procèdent à sa maintenance pour préparer la prochaine mission scientifique. Notamment, les deux ballasts sont nettoyés, les vannes de coques vérifiés, la ligne de mouillage changée et le gréement réglé… Le check-in annuel permettra de vérifier et de corriger tout problème de sécurité avant de mettre le cap dans les prochains mois vers l’Atlantique Sud et la Patagonie.

TaraHorsdelEau3© Pauline Paramo / Fondation Tara Océan – La sortie de l’eau de Tara au port du Havre.

Début septembre 2020, Tara sera mise à l’eau et son équipage pourra alors installer le tout nouveau matériel technique nécessaire à l’équipe scientifique en partance pour la future mission. Il est aussi prévu qu’une des cabines soient transformées en un tout nouveau laboratoire sec. Une 13e mission qui devrait partir cette fin d’année 2020.

Retrouvez les aventures de Tara en images sur Instagram !