Tara au coeur de la biodiversité de Taïwan

© Noémie Olive / Tara Expeditions Foundation

27 mars 2018

Tara lève l’ancre et laisse dans son sillon les petites îles autour de Taiwan, Orchid et Green Islands, où les quatre jours de science ont été un succès.

Les trois espèces cibles de Tara Pacific ont été trouvées et récoltées. Selon Emilie Boissin, la coordinatrice scientifique de la mission (CRIOBE) « ces sites à Taiwan sont intéressants car on atteint la limite d’aire de distribution pour ces espèces tropicales».

Le Porites lobata, le corail de feu (Millepora platyphylla) et le corail chou-fleur (Pocillopora meandrina ) survivent dans ces latitudes grâce au courant chaud, le Kuroshio, courant le plus fort au monde après le Gulfstream.

Le chercheur français, Vianney Denis installé à Taiwan, raconte dans le carré de Tara qu’une équipe de japonais a rallié le Japon depuis Taiwan en kayak, en suivant le courant, avec une vitesse moyenne de 1,5 nœuds (un peu moins de 3 km/h).

Pour l’heure, les échantillons contenant le plancton et les prélèvements de poissons sont stockés à bord de Tara jusqu’à la fin de sa mission et de son arrivée à Lorient, en octobre 2018, tandis que le corail, espèce protégée, devra probablement être débarqué à Taïwan. Après accomplissement des formalités douanières d’exportation, il sera expédié par avion à nos laboratoires partenaires.

 
3.Accueil_dejeuner_delicieux_Hueling@Noemie_Olive(1) Tout l’équipage a été convié à déjeuner dans un délicieux restaurant de dumplings à Hualien, Taïwan - © Noémie Olive / Tara Expeditions Fondation

 

Ce lundi 26 mars, c’était jour de grand nettoyage !

Les marins ont brossé le pont, la passerelle, les cabines et couloirs. Et les scientifiques ont désinfecté les divers flacons de collectes afin d’éviter de laisser le plancton récolté se développer à bord de     Tara ! Et surtout afin de laisser les bombonnes et tuyaux comme neufs pour la prochaine équipe de scientifiques.

La goélette a pris la mer ce lundi soir pour se rendre à Keelung où l’équipage arborera son cardigan agnès b. et se consacrera aux visites. Une cérémonie de bienvenue aura lieu dès l’arrivée de Tara et l’équipage pourra une fois de plus apprécier la gentillesse et l’hospitalité des Taïwanais lors de ces retrouvailles, un an après la première escale.

Noémie Olive

Articles associés