Veille de nuit

©

12 février 2007

Veille de nuit

Toutes les nuits, de 23h à 7h, nous assurons une veille à tour de rôle. Ce quart de deux heures revient donc tous les deux jours. Cette ronde a été mise en place pour assurer notre sécurité, celle du bateau et du matériel sur la banquise.

Le quart commence par le réveil, sans doute le moment le plus dur. Notre prédécesseur nous passe alors les consignes particulières quand il y en a et les points à surveiller. Ces derniers jours par exemple, il y eût de gros mouvements de banquise, il était donc important de la surveiller pour être paré à toutes éventualités.  Si une bouée acoustique est immergée à l’arrière de Tara il faut pouvoir la remonter rapidement au cas où la banquise bouge. Il est donc nécessaire d’enlever la glace qui se forme en surface du trou, ce que nous faisons lors de notre quart, réveil garanti.
Ensuite celui qui fait le quart de 5 à 7 h doit enfourner le pain qui a été préparé en début de nuit et préparer le petit déjeuner. Faire la ronde de sécurité du bateau, relever les températures, vérifier l’état de charge des batteries, le niveau de carburant dans la caisse journalière, le niveau d’eau dans le bac à eau douce. Chacun profite aussi de ces deux heures de solitude pour écrire ses mails et il est déjà l’heure de réveiller le suivant et de retourner au lit. Et souvent le sommeil ne revient pas facilement. Dormez en paix, quelqu’un veille !

Denys