Visites londoniennes

©

24 septembre 2012

Ce week-end, Tara a ouvert ses portes au grand public à Londres. Pas loin de 400 personnes sont montées à bord ! C’est une étrange sensation que celle d’être de l’autre côté du miroir… Londoniens, étrangers, français, passionnés, passants, tous font preuve de curiosité.

C’est l’occasion pour l’équipage qui assure les visites de présenter les expéditions Tara Arctic et Tara Oceans dans les détails, et de faire des rencontres insolites.
Au programme également : des rencontres officielles, avec la visite de Son Excellence l’Ambassadeur de France à Londres, Monsieur Bernard Emié.

Pendant l’escale, nous découvrons les lieux aux alentours. Après avoir déambulé au pied des buildings de la City, à notre tour de prendre de la hauteur.

Première halte, le passage du méridien de Greenwich au Old Royal Observatory, à quelques milles de St Katharines docks. Le méridien de Greenwich est la ligne invisible qui sépare la planète entre l’Est et l’Ouest et qui marque l’origine des longitudes depuis 1884. Elle est utilisée en mer, à terre et dans les airs. Elle sert aussi de référence au temps universel divisant la terre en 24 fuseaux horaires qui ont largement facilité les échanges d’un pays à un autre.

Eloignons nous encore un peu, c’est maintenant la lune qui s’en mêle : les berges de la Tamise ne cessent de changer de paysages sous le pinceau de la marée dont l’influence est bien visible même ici à 40 milles nautiques (80 km) de l’embouchure.
La Tamise, dont l’eau aux couleurs opaques serpente au cœur de Londres, nous rappelle que les murmures de la ville et les traces des activités urbaines finissent toujours par atteindre la mer.

Le bateau continue de réunir et fédérer. Lundi et mardi ce sera au tour des scolaires d’arpenter les coursives de Tara. Puis l’escale londonienne se terminera par une intervention de Chris Bowler, coordinateur scientifique de Tara Oceans, au Science Museum, mercredi 26 septembre, à partir de 19h30.

Il sera ensuite temps de repartir vers les côtes françaises, jeudi prochain, mettant le cap sur Boulogne-sur-mer, bon vent à toi Tara !

Laetitia Maltese