Retour sur terre à Napoli

© Tara Expéditions

Chronique de Clémence Lesacq, la lauréate du concours d’écriture Libé-Apaj.

Retour sur terre à Napoli

Jeudi 9 octobre

Un dernier bain dans la Méditerranée, les eaux sont d’un bleu presque nuit. Au loin, la ville de Naples se précise sur l’horizon. Au-dessus d’elle, une ombre gris-jaune l’enveloppe, épousant les courbes de ses collines, triste chape de pollution sous le soleil. Dans deux heures, Tara entrera dans le port militaire napolitain, où elle passera ses quatre prochaines nuits avant de repartir vers Bastia.

15 heures. Tara et son équipage sont accueillis avec tous les honneurs italiens. Un bateau militaire vient à leur rencontre à l’orée du port. Comme pour séduire la goélette, le remorqueur maritime multiplie les longs jets d’eau et joue de sa corne de brume. Tara corne elle-aussi en retour. A l’ombre des bateaux de croisières, immeubles sans charme, la parade amoureuse dure quelques minutes. Sous les lancées d’eau, des arcs-en-ciel éclairent quelques instants l’eau trop sombre du port.

A quai, un comité est venu attendre le voilier: militaires haut-gradés, officiels de la ville, journalistes mais aussi membres du bureau parisien de Tara. Les aussières noires sont jetées au lamaneur, la goélette se glisse sans heurt le long du quai. Il faut ensuite mettre pied à terre, saluer les hôtes, poser pour une photo officielle de groupe. Tout passe comme dans un souffle. Déjà, deux d’entre nous quittent les lieux, valises et sacs en main. La famille Tara créée à Saint-tropez commence à s’effacer. Quelques pas sur le sol de pierres grises, le mal de terre est immédiat.

Clémence Lesacq

 

A propos de Clémence Lesacq :

En juillet 2014, Clémence Lesacq a gagné le prix Tara à l’occasion du concours d’écriture Libe-Apaj, organisé par Libération et l’Association pour l’aide aux jeunes auteurs, dont le thème cette année était « Sur la route et les chemins ».

Pour découvrir son texte « L’aube du voyage » qui a reçu le prix, cliquez ici. La lauréate sera à bord entre Marseille et Naples et nous enverra régulièrement ses chroniques depuis la goélette pendant cette traversée d’une douzaine de jours.

 

Articles associés : 

- Précédent texte de Clémence Lesacq. 

- Programme de l’escale à Naples.

- Résidence d’artistes à bord de Tara Méditerranée.