7000 élèves aux côtés des chercheurs, avec Plastique à la loupe

© S. LeGleut

Les collégiens et lycéens engagés sur un programme de sciences participatives sur la pollution plastique : bilan de la première année de l’opération « Plastique à la loupe ».

Sur les traces de la pollution plastique locale

Toute l’année durant, tels de véritables enquêteurs et apprentis-chercheurs, près de 7000 collégiens et lycéens se sont engagés auprès des chercheurs à contribuer à la constitution d’une base de données sur la pollution plastique, du macro déchet jusqu’aux microplastiques, qui se retrouvent sur les plages et les berges des fleuves et rivières.

En véritables collaborateurs des scientifiques, les élèves ont réalisé une étude de leur site, en prélevant des échantillons de plastique selon le protocole scientifique fourni. De retour en classe, ils ont trié, identifié et quantifié leurs échantillons afin de transmettre ces données aux chercheurs, qui ont procédé à des analyses chimiques en laboratoire.

« Cette expérience avec Tara a donné un nouveau souffle à notre projet développement durable. » Enseignant de l’académie de Lyon

PAL_visio résultats_25052021_Calvi_SLeGleut

IMG_8033

IMG_8055
Crédit : S.LeGleut

Une collaboration directe avec les chercheurs

Au printemps, les chercheurs du Cedre, du CNRS et de la Fondation Tara Ocean ont livré leurs premiers résultats site par site, à travers des fiches d’analyses et une visioconférence de restitution en direct avec les élèves. Ce temps d’échange fut aussi l’occasion pour les jeunes de s’interroger sur des actions concrètes à mettre en place pour lutter contre cette pollution plastique. Près de 1300 jeunes étaient à l’écoute malgré le contexte contraint dans les établissements scolaires.

« Les élèves étaient ravis de voir en images et statistiques les efforts qu’ils ont fourni sur le terrain ! » Enseignant de l’académie de Nantes

Mais la contribution des élèves ne s’en tient pas à la recherche fondamentale puisque les résultats seront aussi utilisés dans le cadre de la Directive Cadre Stratégie Milieu Marin (protocole OSPAR pour les macrodéchets) pour l’aide à la décision politique.

Grand format en 2021-2022

Fort du succès rencontré cette année, l’opération sera déployée à la rentrée scolaire 2021 dans plus de 300 établissements de collège/lycée répartis dans 30 académies en métropole et en outremer.
Le site web de l’opération permet à tout enseignant intéressé par l’enjeu de la pollution plastique d’accéder aux données et à des ressources pédagogiques.
Le site plastique à la loupe