Le journal de bord de Cyanne : en route vers l’Albanie

© C.Bougeard/Tara Expéditions. Volcan. Stromboli.

Nous sommes toujours en route vers l’Albanie

Avant-hier nous avons passé les îles Éoliennes (au nord de la Sicile). On a vu un volcan qui fumait (Le Stromboli).

Le passage du détroit de messine au crépuscule - C.Bougeard/Tara Expeditions

Le passage du détroit de messine au crépuscule – C.Bougeard/Tara Expeditions

Les scientifiques ont fait des prélèvements de plastiques avec un filet comme tous les jours. En général je n’aime pas trop ce moment-là, le bateau s’arrête et si il y a des vagues ça bouge dans tous les sens et j’ai le mal de mer.

Le midi j’ai fait la vaisselle avec François et Aloys, je rangeais et je m’occupais de la musique. J’ai mis des morceaux que j’aime bien que j’ai emmené avec moi. Tous les jours on a une tâche à faire : le service, le nettoyage …

On a aussi fait une baignade, sous nous il y avait plus de 1000 mètres de fond ! C’est bizarre de penser à ça, ça fait un peu peur. Mais heureusement que l’eau était chaude. Il y avait parfois de gros déchets plastiques qui flottaient, on en a récupéré pour Amanda. Elle étudiera le plancton qui se fixe dessus.

En fin de journée nous avons passé le détroit de Messine, et on a vu des dauphins (des Grands dauphins). Moi, je n’ai pas très bien vu parce qu’ils ne sont pas restés longtemps.

Le soir Amanda m’a montré des méduses et je l’ai aidé pour noter les mesures. J’ai appris que certaines méduses sont transparentes quand elles n’ont pas beaucoup mangé. Si elles mangent elles sont de couleurs différentes en fonction de ce qu’elles mangent.

Hier matin nous avons mis les voiles. C’était sympa.

Toute la matinée il n’y a pas eu beaucoup de vent et on devait remettre les moteurs en route pour pouvoir avancer. Moi j’ai continué à lire Twilight (je lis le dernier), j’adore !

Dans l’après-midi le vent est devenu plus fort et on a arrêté les moteurs. C’était pas trop bien, ça bougeait et j’ai été un peu malade (pas trop longtemps heureusement). Le bateau allait vite et il était légèrement penché.

Aujourd’hui nous sommes tout au sud de l’Italie, dans le creux de la botte ! Et demain nous arriverons à Vlora en Albanie, je vous raconterai.

Cyanne, 11 ans

 

Retrouvez tous les articles de Cyanne

L'ile Salina dans l'archipel des Éoliennes - C.Bougeard/Tara Expeditions

L’ile Salina dans l’archipel des Éoliennes – C.Bougeard/Tara Expeditions