Découverte du parcours Tara Junior à Paris

© Tara Expéditions / Parcours Tara Junior Paris

 Depuis novembre 2012, Tara Expéditions propose aux élèves des classes de maternelles, primaires, collèges et lycées, de venir visiter la goélette amarrée à Paris sous le pont Alexandre III et l’exposition Tara Expéditions à la découverte d’un nouveau monde: l’océan, tout en participant à des ateliers éducatifs. Ils touchent ainsi du doigt la réalité d’une expédition scientifique à travers un riche parcours exploratoire de deux heures.

Les enfants découvrent les différentes facettes de Tara, une à une. Ils commencent par la visite de l’exposition. A l’aide d’un mini-questionnaire ludique qui leur permet de se concentrer sur les notions clés du projet Tara Expéditions, ils déchiffrent les énigmes des expéditions menées par la goélette et l’évolution de l’Océan à travers divers supports pédagogiques (textes, photographies, vidéos, jeux interactifs). Fascinés par les vidéos de ces organismes d’une beauté singulière que sont les planctons, les remarques des enfants ne se font pas attendre: “celui là on dirait une grosse crevette!”, “et lui on dirait un scorpion!”, s’empressant de raconter leurs expériences personnelles au sujet de la star planctonique, la méduse, lorsqu’ils découvrent avec étonnement que cette dernière appartient à la famille des planctons.

Après avoir fait un point sur ce qu’ils ont retenu de l’aventure, l’équipe pédagogique leur permet de mieux cerner les problématiques environnementales actuelles en les invitant à tester leurs connaissances sur « Le plancton » autour d’ateliers interactifs: Qu’est-ce que le plancton? Quelles sont ses particularités? Quel rôle a t-il dans la vie sur Terre?

Tous les élèves se retrouvent alors autour d’une table et tentent de distinguer le plancton végétal du plancton animal, en s’appuyant sur des photographies de ces micro organismes. Ils s’essaient ensuite à la construction d’une chaine alimentaire à l’aide de photographies de divers êtres vivants, dans le but de mieux comprendre l’importance du plancton dans la survie de l’être humain. Là encore, les remarques et les questions fusent: “pourquoi la survie de l’homme dépend du plancton alors qu’on ne le mange pas?”, “qu’est-ce qu’il mange le plancton?”, “lorsqu’on dort la nuit, c’est vrai que les plantes nous volent notre oxygène?”, “et le soleil, il peut mourir, lui?”

De la théorie à la pratique, ils embarquent ensuite sur le bateau pour une visite guidée complète de la goélette. Chaleureusement accueillis par un membre de l’équipage, ils parcourent d’abord le bateau en extérieur, de la proue à la poupe, où se trouvent une reconstitution de la fameuse rosette qui permet les prélèvements d’échantillons d’eau ainsi que le laboratoire humide qui sert à filtrer ces mêmes échantillons.

Suite à quoi, ils découvrent avec émerveillement le coeur du navire: le cockpit, le carré (salle à vivre), la salle des machines, le laboratoire sec, les cabines, les douches… En somme, tous les lieux où cohabitent marins, scientifiques et journalistes durant les périples aventureux du voilier. Toujours plus curieux, la vie à bord fascine les enfants qui ne cessent de questionner l’équipage, notamment sur la manière dont ils se nourrissent lorsqu’ils sont si longtemps en mer. Ils restent subjugués par la goélette qui s’organise finalement comme une micro planète lors de ces expéditions loin des côtes.

Entre découvertes scientifiques, environnementales et marines, ces petits explorateurs ressortent de ce ‘voyage à terre’ emplis d’une expérience nouvelle : la découverte d’un imaginaire riche et varié dans lequel réside toute la force du projet Tara.

D’ici la fin de l’escale à Paris le 3 février 2013, plus de 3000 jeunes auront ainsi l’opportunité de s’immerger dans l’univers Tara Expéditions. 

Johanna Sanson