Journal Tara – TARA, LA MER, LES OURS ET LES PETITS BATEAUX DE PAPIER

© A.Deniaud/Tara Expéditions

Inspirés par l’expédition de Tara en mer méditerranée et par le livre pour enfant Arc-en-ciel, le plus beau des poissons de l’océan, 16 artistes en herbe ont réalisé un film d’animation dans la petite école de Kernascléden, en bretagne. Rétrospective de cette aventure inoubliable entre des écoliers bretons et la goélette Tara.

RENTRÉE 2014

La classe unique de l’école privée Kermathias, à Kernascléden, en Bretagne, se lance dans l’aventure Tara Méditerranée, sous la houlette de leur nouvelle institutrice Aurore Guigny. Pour rattraper les miles marins déjà parcourus par la goélette scientifique, les élèves se plongent dans le journal de bord du bateau.

Les grands lisent, puis rédigent des comptes rendus simplifiés pour les plus petits, qui ont à peine cinq ans ! « Tara a cherché le plastique et aussi le micro-plastique, il y en avait beaucoup. Les animaux, ils mangent le micro-plastique parce que c’est tout petit, alors c’est dangereux. » Avec ses mots d’enfants, Esteban résume en une phrase l’un des objectifs majeurs de la mission scientifique Tara Méditerranée : la chasse à la pollution plastique.

Et pour mieux faire voyager ses élèves aux côtés des scientifiques et des marins de Tara, la jeune institutrice a aussi recourt aux vidéos mises en ligne. « Suivre l’aventure de Tara a permis aux élèves d’acquérir de nouvelles connaissances sur le monde marin, un monde qu’ils fréquentent peu en réalité, puisque nous sommes au centre de la Bretagne », témoigne l’enseignante. Par le biais d’articles, de photos et de vidéos, les enfants de Kernascléden se passionnent donc pour le milieu marin et tout particulièrement pour le plancton. « Je ne savais pas que le plancton faisait de la lumière la nuit, ça doit être joli à voir en vrai. », souligne Youen, élève de CE1. Une fois de plus le passage de Tara dans une école laisse dans son sillon des vocations : « Moi, j’ai envie d’être scientifique pour étudier le plancton » confie Jonathan. Esteban, lui sera marin sur un voilier, c’est décidé !

NOVEMBRE 2014

Après sept mois d’expédition en Mer Méditerranée, Tara rentre à Lorient. Mais dans la petite classe de Kernascléden, l’aventure ne s’arrête pas là. La soif de découverte a gagné les jeunes moussaillons qui décident alors de revivre les expéditions Tara Oceans et Tara Oceans Polar Circle. Pendant les temps calmes des petits, une fois par semaine, les grands échangent sur les missions passées du voilier. « Pourquoi les glaces fondent ? » « C’est quoi les icebergs ? » « Pourquoi Tara ne se casse pas dans la glace ? ». On s’interroge et on enquête, grâce aux livres et surtout à internet. Et puis on rêve aussi. « J’aurais aimé voir les ours, parce qu’ils sont beaux », déclare Tifenn, élève en CE2. Après avoir parcouru les océans sans quitter la terre ferme, les élèves n’ont qu’un rêve : monter à bord de Tara ! Malheureusement, la goélette est en chantier, inaccessible au public durant tout l’hiver, il va encore falloir patienter… Pour consoler les élèves, Marion Lauters, cuisinière sur Tara, leur rend visite. Une rencontre inoubliable durant laquelle la jeune équipière a livré quelques secrets du bord. Chut…

JANVIER 2015

Et si on réalisait un film d’animation sur la mer ? Aurore, l’enseignante, lance l’idée. À l’unanimité, les élèves choisissent de mettre en scène Tara et votent pour l’adaptation d’une de leurs histoires préférées, Arc-en-ciel, le plus beau des poissons de l’Océan. Sur une simple table repose le décor du film. Une mer agitée faite d’un bout de tissu bleu. Un phare rouge et blanc en carton. Quelques maisons. Cinq petits bateaux en papier dont un tout orange : Tara. Derrière l’appareil photo ou autour du décor, les élèves se relayent pour faire vivre image par image les bateaux et autres personnages. Avec un simple téléphone portable, la voix off est enregistrée. « Moi, j’ai fait Tara, et j’ai appris par coeur le texte », avoue fièrement Eurydice, élève en grande section maternelle, trop jeune pour savoir lire. L’histoire poétique s’achève par un message écologique « Prenez soin de la terre, la plus belle des planètes ! ».

JUIN 2015

L’heure de la rencontre a sonné. Dans le port de Lorient, les jeunes artistes découvrent enfin leur étoile : Tara. ¬

ANNA DENIAUD GARCIA

Journaliste

Un film d’animation réalisé par les élèves de l’école Kermathias à Kernascléden :

« Nous avons travaillé tout au long de l’année sur les aventures du bateau d’exploration Tara, basé à Lorient. Nous avons imaginé une histoire dans laquelle, aux premières années de sa vie, le navire n’aurait pas voulu partager ce qui est beau. Plus de 600 photos ont été prises afin de créer le film. »

Articles associés :

- Découvrir et télécharger le Livre Bleu de Tara pour la Méditerranée

- En savoir plus sur l’expédition Tara Méditerranée

Les autres articles issus du Journal Tara n°10 :

- Edito : L’Océan, notre projet commun

- Plancton : lever de voile sur un monde mystérieux

- Diagnostic polaire : glaces à l’eau

- Machine climatique : urgence en haute mer

- Etienne Bourgois : « Les expéditions Tara, c’est également la science du partage ! »