Plastique à la loupe : des sciences participatives pour les scolaires sur les microplastiques

© Fanch Galivel / Lorient Agglomération

La source des microplastiques, qui constituent aujourd’hui près de 90 % de la pollution plastique dans l’Océan, est aujourd’hui une question de recherche et de société fondamentale. De retour d’une expédition scientifique sur les fleuves européens en quête de réponses sur les microplastiques, la Fondation Tara Océan lance un appel aux jeunes. En janvier 2020, une soixantaine de classe de collège et lycée se lancent dans l’aventure et entament la phase pilote de l’opération « Plastique à la loupe » !

Educative et innovante, « Plastique à la loupe » vise à engager les jeunes dans l’action citoyenne, tout en leur communiquant le goût de la pratique scientifique, en leur proposant de constituer une base de données inédite sur les microplastiques qui se retrouvent sur les plages et les berges de la France métropolitaine. Les données collectées alimenteront la recherche scientifique et contribueront à l’aide à la décision au niveau européen, dans le cadre de la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin.

Menée en partenariat avec le CEDRE, l’Observatoire Océanologique de Banyuls sur Mer (CNRS), la Fondation la Main à la Pâte et l’ADEME, cette opération s’inscrit résolument dans le cadre de la formation scientifique et de l’éducation au développement durable en utilisant les sciences participatives comme levier stimulant, concret et engageant pour les élèves.

Les élèves suivront un protocole précis livré par les chercheurs et effectueront les relevés sur une plage ou sur une berge de fleuve, de nature sableuse (au moins en partie) et relativement peu nettoyée (au moins 3 semaines sans nettoyage).

Après une contextualisation à l’aide d’un relevé de macroplastiques, les élèves prélèveront les méso et microplastiques dans les laisses de mer-fleuve et dans le sable. Ils consigneront dans une base de données les informations sur leur quantité et morphologie, avant de procéder à l’envoi les échantillons dans les laboratoires pour une analyse de leur composition chimique. Les résultats permettront une analyse fine de la pollution plastique du site étudié et rendra possible les comparaisons d’un site à l’autre.

Cette nouvelle opération sera pérenne et déployée plus largement à partir de septembre 2020.

 Pour rester informé(e) de nos offres pédagogiques autour de la pollution plastique, inscrivez-vous à notre veille plastique : https://urlz.fr/9L7R

 Pour suivre les actualités de la goélette scientifique et rester informé(e) des nouvelles ressources pédagogiques, abonnez-vous à la newsletter éducation de la Fondation Tara Océan !

Articles associés