Retour sur la semaine de Tara au festival Ecozone de Nanterre

© © Taraexpeditions

Clap de fin pour la sixième édition du festival Ecozone qui s’est tenu à Nanterre du lundi 4 au dimanche 10 mai. Le public qui a répondu présent pour l’événement aura notamment pu assister aux animations mises en place par l’équipe de Tara.

Lundi 4 mai, le festival a proposé un film documentaire, l’Alliance perdue de Michael Pitiot, au public présent dans la magnifique salle de l’auditorium de la Maison de la musique. Coproduit par Tara, le film aborde la problématique de l’impact global de l’homme sur l’océan et sur la planète. Les spectateurs ont pu suivre le bateau Tara au gré de ses escales et de ses découvertes parfois inquiétantes : au large des Maldives au début du mois d’avril 2010, les scientifiques se sont par exemple retrouvés face à une véritable île de plastiques, un atoll transformé en décharge qui laisse échapper dans l’océan une quantité impressionnante de déchets de toutes natures.

Le public de l’auditorium a laissé échapper un cri de surprise en découvrant ces images : difficile en effet d’imaginer une telle pollution à seulement quelques encablures des îles paradisiaques qui font la réputation de l’archipel des Maldives! La question de la survie des coraux autour de l’île de Mayotte a également été abordée. Ces derniers sont en train de mourir à petit feu à cause des rejets de l’île qui s’est urbanisée de façon incontrôlée et de l’augmentation de la température de l’eau. La séance s’est achevée par un débat d’une trentaine de minutes entre la salle et les membres de Tara Expéditions présents pour l’occasion : Étienne Bourgois, son fondateur, Chris Bowler de l’École normale supérieure de Paris et coordinateur scientifique de Tara Oceans, et Xavier Bougeard le responsable des actions éducatives de Tara.

Samedi 9 mai, sous un soleil à peine voilé, les visiteurs du festival ont pu découvrir le stand Tara parmi une centaine d’autres dans le parc des Anciennes Mairies. Xavier Bougeard et Philippe Duflot (médiateur scolaire bénévole) ont échangé avec petits et grands sur les projets de Tara et les problématiques environnementales soulevées par les missions scientifiques des différentes expéditions aux pôles, en Méditerranée ou prochainement dans le Pacifique.

Les enfants (et souvent les parents) ont pu apprendre en jouant que 97,5% de l’eau sur Terre se trouve dans les océans et que l’eau douce disponible ne représente que 0,1%  ! Ils ont aussi découvert, grâce à un jeu de cartes, des habitants essentiels mais méconnus du monde marin : les organismes planctoniques. Ils représentent 98% de la biomasse des océans, produisent plus de 50% de l’oxygène que nous respirons, absorbent une grande partie du gaz carbonique que nous émettons et sont la base de la chaîne alimentaire marine ! Après cela, les enfants comprennent mieux l’importance d’étudier les océans et la biodiversité qu’ils renferment ! Les visiteurs sont repartis avec des journaux Tara Junior et une carte postale pour prolonger leurs découvertes à la maison…

Hélène Marchand

 

Articles associés :

L’étude des plastiques dans les océans : outils pédagogiques

Tara au festival Ecozone de Nanterre

Océan et Climat, des outils pour mieux comprendre