Quand Tara embarque les lycées français de l’étranger

© Sarah Fretwell / Fondation Tara Océan

À enjeux planétaires, réponse internationale. Depuis plus de 10 ans, les escales de la goélette à travers le monde sont un moment privilégié pour inviter et sensibiliser les élèves des lycées français, notamment. Aujourd’hui, la Fondation Tara Océan renforce son implication auprès des enseignants des lycées français dans le monde, grâce à la signature d’une convention de partenariat avec l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE).

Un réseau d’enseignement international

PG9_3677 A_low def Patrick Gentier - Fondation Tara Ocean - copieSignature de la convention de partenariat avec l’AEFE à bord de Tara à Paris © Patrick Gentier / Fondation Tara Océan

C’est à bord de la goélette Tara amarrée pont Alexandre III à Paris que Romain Troublé, directeur général de la Fondation, et Olivier Brochet, directeur de l’AEFE, se sont retrouvés pour signer une convention de partenariat pour quatre années ce mercredi 24 juin.

L’AEFE, établissement public national placé sous la tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, assure les missions de service public relatives à l’éducation en faveur des enfants français résidant hors de France et contribue au rayonnement de la langue et de la culture françaises en scolarisant des élèves d’autres nationalités. Le principal objectif de l’AEFE est de servir et promouvoir un réseau scolaire unique au monde, constitué en 2019-2020 de 522 établissements implantés dans 139 pays !

Du pont de Tara aux classes des lycées français

Alors, c’est évidemment tout un symbole que de se retrouver sur le pont de la goélette… Lors des escales de Tara aux quatre coins du monde, depuis plus de dix ans, des milliers de jeunes y compris des élèves des lycées français dans le monde, viennent à bord le temps d’une visite pour rencontrer les membres d’équipage et découvrir les enjeux environnementaux sur lesquels la Fondation s’implique…
Ainsi, depuis plus de 10 ans, la Fondation a naturellement développé une complicité partenariale avec l’AEFE, désormais officialisée à travers cette convention. Des centaines d’enseignants de l’AEFE travaillent depuis plusieurs années avec les outils pédagogiques d’éducation à la Science et au Développement Durable de la Fondation qu’ils ont pu découvrir lors d’ateliers en ligne en direct.

Des classes du Qatar, de New York, du Chili…

3.scolaires-regarUn groupe de lycéens chinois à bord de Tara lors de la mission Tara Pacific © Noémie Olive / Fondation Tara Océan

En 2019-2020, plus de 170 lycées ont pu bénéficier des ressources éducatives de la Fondation. Certaines classes participent au cycle de visioconférences de chercheurs, tandis que d’autres, comme le lycée franco-australien de Canberra (Australie) réalisent des vidéos sur les événements climatiques extrêmes, dans le cadre de l’opération « Graines de reporters scientifiques », opération co-animée par le Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information (CLEMI), à laquelle étaient inscrits 25 lycées dans le monde cette année.

Cette année scolaire, ce sont près de 170 nouveaux enseignants issus de 32 pays différents qui ont travaillé avec leurs élèves à l’aide des ressources de Tara.

Vers une plus large diffusion des ressources

Concrètement, cette convention va ainsi permettre de renforcer le lien entre la Fondation Tara Océan et l’AEFE qui partagent des objectifs communs d’éducation à la Science et au Développement Durable pour stimuler l’esprit critique des jeunes. La convention cible ainsi une plus large diffusion des diverses ressources et opérations pédagogiques proposées, mais aussi la formation des enseignants en ligne, et des temps forts dédiés lors de la venue de la goélette dans les pays de l’AEFE.

Pour suivre les actualités de la goélette scientifique et rester informé(e) des nouvelles ressources pédagogiques,  abonnez-vous à la newsletter éducation de la Fondation Tara Océan !

 

Articles associés