Une animation pour suivre la dissémination des plastiques en Méditerranée

© MercatorOcean

22 avril 2015

Des images claires sont souvent plus parlantes que de longs discours. Afin d’illustrer le phénomène de dissémination des plastiques dans le bassin méditerranéen, Mercator Ocean, a réalisé une simulation très intéressante dans le cadre d’un film pédagogique tourné pendant Tara Méditerranée.

Fabrice Messal, responsable de la médiation scientifique pour Mercator Ocean, et Xavier Bougeard, responsable des actions éducatives de Tara, nous présentent ce projet…

Pourquoi faire cette vidéo?

Fabrice Messal : Chez Mercator Océan, nous produisons des analyses et des prévisions de l’état physique et biogéochimique de l’océan sur tous les océans du globe. La direction et la force des courants sont quelques unes des nombreuses variables que nous calculons et qui nous permettent de produire ce genre de simulation.

Nous avions produit précédemment des animations semblables sur d’autres zones (Atlantique Nord et Pacifique Nord) pour d’autres projets mais sur un sujet identique : la pollution plastique. Lorsque nous avons montré ces animations à Romain Troublé, secrétaire général de Tara, et Xavier Bougeard, responsable des actions éducatives, ils ont tout de suite vu le potentiel pédagogique de l’animation! Cette dernière doit aider les équipes de Tara à expliquer les phénomènes de dissémination du plastique dans la Méditerranée.

Qu’est-ce qui est représenté dans cette animation?

Fabrice Messal : Nous avons placé initialement une soixantaine de points à l’embouchure des grands fleuves qui se jettent dans la Méditerranée. Ces points sont sensés représenter des particules de plastique. Nous étudions leur dissémination avec un flux quotidien de points, et nous faisons tourner notre programme qui va simuler l’état de la mer Méditerranée durant une année.

Xavier Bougeard : Elle permet d’illustrer l’idée que des morceaux plastiques rejetés par des fleuves comme le Rhône, le Pô ou le Nil vont finir dans la Méditerranée. Les morceaux de plastique vont se concentrer au fil des années dans cette mer qui sert de réceptacle à tous les déchets qui y sont acheminés. On observe qu’en fonction des courants la dispersion n’est pas la même : les déchets provenant du Nil se dispersent très peu, la pollution reste sur les côtes égyptiennes. Au contraire, les plastiques provenant du Rhône se disséminent un peu partout : dans la Méditerranée, mais aussi sur les côtes.

Comment exploiter cette vidéo?

  • Simple illustration du phénomène de dispersion des polluants dans l’océan. Il est facile de faire comprendre aux jeunes qu’en jetant leurs déchets dans la nature ils entraînent une pollution bien au delà de chez eux.
  • Étude du film dont est extraite la simulation car le phénomène est accompagné d’explications fournies par un scientifique.
  • Utilisation directe de la vidéo par les enseignants pour faire travailler leurs élèves. Comment interprètent-ils les couleurs, les mouvements ? Qu’en tirent-ils comme conclusions et solutions ?
  • Travail sur le concept de simulation. Les élèves peuvent chercher dans leur vie d’autres exemples de simulations, comme celles utilisées pour les prévisions météo ou même dans le jeu vidéo des Sims par exemple!

Propos recueillis par Hélène Marchand

Liens utiles :

Pour visionner l’animation de la dissémination du plastique, cliquez-ici.

Pour découvrir le film pédagogique tournée pendant Tara Méditerranée, cliquez-ici.

 

Articles associés :

Océan et Climat, des outils pour mieux comprendre

La dégradation des plastiques en mer

Les acteurs Beyond Plastic Med apportent leur soutien à la création d’une task force