YouTube, l’école et l’Océan : embarquement immédiat pour l’éducation au développement durable

© Noëlie Pansiot / Fondation Tara Expéditions

Depuis ses débuts, la Fondation Tara a à cœur d’éduquer et de sensibiliser les plus jeunes aux enjeux environnementaux. Lors de sa dernière expédition Tara Pacific (2016-2018), l’équipe de la Fondation a développé davantage la vidéo éducative pour embarquer les plus jeunes à bord de la goélette et parler du développement durable de l’Océan. Et pourquoi pas embarquer une YouTubeuse à bord ? Banco !

 « Tout (ou presque) sur le corail » : une série originale et un outil éducatif percutant

Début 2018, la Fondation Tara et Océanopolis se sont mis autour de la table pour imaginer une collaboration originale permettant de faire découvrir les récifs coralliens. Avec Léa Camilleri, YouTubeuse aux 530 000 abonnés bientôt, et très engagée pour l’environnement, la série « Tout (ou presque) sur le corail » – financée par la Région Bretagne – a vu le jour. La YouTubeuse n’en était pas à sa première plongée sur les récifs coralliens. Elle avait déjà passé un mois à bord de la goélette avec les marins et les scientifiques.

Courte, percutante et pleine d’humour, cette série en 6 épisodes – intégralement publiée sur la chaîne de la Fondation Tara - permet d’aborder la biologie et l’écologie corallienne, les menaces et leurs conséquences sur l’écosystème, les actions favorables à la protection des récifs coralliens mais aussi les différentes professions qui y sont liées.

« Nous avons souhaité proposer une nouvelle manière de parler de science aux jeunes entre 12-13 ans et jusqu’à 18-20 ans » explique Xavier Bougeard du Pôle éducatif de la Fondation Tara. « Ce sont des âges où les jeunes sont moins sensibles aux questions de connaissance, mais semblent très réceptifs à ces nouvelles manières de parler de science ».

Tout_sur_Le_Corail_LeaCamilleri_Site© Fondation Tara Expéditions

C’est quoi le phénomène YouTube ?

Ce phénomène existe depuis 10 ans et les premiers à en vivre exclusivement le sont depuis un peu plus de 5 ans. Ils arrivent avec une nouvelle écriture audiovisuelle, une culture, des codes. Ils inventent un nouveau langage. « Quand j’ai commencé à poster mon contenu en ligne sur YouTube, à aucun moment je me suis dit qu’un jour ce serait mon métier, car il n’existait pas encore » raconte Léa Camilleri.

Quoi qu’en disent certains médias, les YouTubeurs sont de véritables créateurs de contenus originaux, des couteaux suisses multimédia. En quelques années YouTube et ces influenceurs ont réussi à chahuter les modèles, à inverser le rapport de force entre médias traditionnels et Internet. Alors pourquoi pas celui de l’éducation ? Pour Léa Camilleri, le plus important est de « donner envie d’en savoir plus, de ne pas culpabiliser la personne qui va me regarder » et d’aller plus loin en classe, avec les enseignants, de décomposer les informations et approfondir les connaissances.

Tara Junior, des capsules vidéos pour communiquer avec l’équipage de la goélette

Mais l’expédition Tara Pacific, elle aussi, se partage en direct (ou presque) et pour les objectifs pédagogiques cités. « Ces vidéos réalisées à bord, par les marins eux-mêmes avec la complicité du correspondant de bord, utilisent les codes propres aux YouTubeurs, elles sont précisément ce que les jeunes ont l’habitude de regarder ». À travers de courtes vidéos, l’équipage de Tara a pu répondre aux questions de nombreux jeunes durant les 2 années d’expédition : vie à bord, sciences, navigation, océan, espèces animales. Les questions ont balayé de nombreux domaines et créent un lien unique. Une fois par trimestre, une visioconférence a permis également d’échanger en direct avec l’équipage.

« C’était une manière de rendre le lien plus direct entre l’équipage Tara et les élèves, d’ajouter du vivant et de faire sourire les élèves » explique Brigitte Sabard, chef de projet éducation de la Fondation Tara. Destiné aux 8-15 ans inscrits au programme « Dans le sillage de Tara », ce sont 150 classes et 4 500 jeunes qui ont été sensibilisés sur 2 ans. « La vidéo de l’équipage vient en appui à un programme pour les enseignants, un complément vivant dans une démarche pédagogique globale » conclue-t-elle.

Aliénor Parmentier
Elodie Bernollin

Pour aller plus loin :
Découvrez l’intégralité du programme éducatif de la Fondation Tara en cliquant ici ou en écrivez-nous à education@taraexpeditions.org
Suivez toutes nos actualités vidéos en vous abonnant à notre chaîne Youtube !

don-tara

Articles associés