La Haute mer et ce qu’ils en pensent

© Planet Ocean Yann Arthus Bertrand

De nombreuses personnalités du monde maritime étaient présentes à Paris le 11 avril dernier à la conférence sur La Haute Mer du 11 avril à l’initiative de Catherine Chabaud, navigatrice et membre du CESE et Romain Troublé, secrétaire général de Tara Expéditions. De Delphine Batho à Jean-Michel Cousteau, tous réclament une meilleure gestion des océans. Retour sur leurs discours.

« La France ne peut rester passive. »
« La biodiversité marine doit être inscrite à l’ordre du jour du gouvernement. »
« Faire de cet engagement une réalité au plan international. »
- Delphine Batho 

« Si on ne le fait pas pour nous au moins le faire pour les générations à venir. »
- François Gabart

« Il est temps de passer aux actes. »
« La science doit relever la vérité. »
« Il faut passer d’une phase plus juvénile de compétition à  une phase plus mature de coopération. »
« Le trousseau de clés de notre avenir se trouve dans les océans. »
« Je veux être le porte parole des poissons et des cris de désespoir de l’océan »
- Nicolas Hulot

« Il est temps de mieux connaître le système dont nous dépendons tous »
« Comment peux tu protéger quelque chose que tu ne connais pas ? »
« Il est temps de mieux connaître le système dont nous dépendons tous »
« Personne ne gagne nous sommes tous responsables ! »
« Il faut s’avoir parler avec les décideurs, que ce soit les industriels ou les gouvernements »
« Les décideurs de demain, les jeunes de demain doivent faire passer l’info !  »
- Jean-Michel Cousteau

« Il faut faire progresser la Haute Mer mais ne pas jeter ce que nous avons déjà fait. Il faut compléter, harmoniser et consolider. »
« Le droit de la mer doit être un outil d’information, simple et efficace, si on en fait un outil trop compliqué, il ne pourra être exploité. »
« Un marin, c’est un homme qui ne renonce jamais. En mer, si on renonce, on meurt. Ne renonçons pas a la protection des océans »
- Amiral Bernard Rogel

« Même si vous êtes excessif, vous serez entendu ! »
« A Rio, l’avion a commencé à décoller. Il faut maintenant passer à la vitesse de croisière et éviter le crash »
- Remi Parmentier 

« Il faut comprendre le poisson vivant et ne pas compter les poissons morts »
« Il faut faire comme la nature, meilleure façon de rester en équilibre dynamique avec elle, il faut danser avec elle »
« La hautemer commence là où vous mettez les pieds »
- Patricia Ricard

« La recherche est un besoin de liberté ! Il faut avoir la liberté d’observer, de prélever et d’y retourner. »
« Il faut se prêter à l’échange, trouver le bon équilibre. Chercher les voix d’un équilibre. »
- Jean Yves Perrot

« We have to get together, work together to get the ball running. »
« We have to tell the 10 key things they need to do, to the great leaders. »
- Simon Reddy

« Il faut protéger les personnes et les ressources naturelles des océans. »
« Il faut de la connaissance pour une meilleure gestion. »
« Si on arrive à coordonner le message, nous aurons un impact ! »
- Julian Barbiere

« Les moyens de droit sont trop longs.»
- Paul Giacobbi

« L’océan est une source de richesse incroyable connue et à découvrir. »
« Il faut une approche raisonnée et structurée. »
La mer « on vit grâce, avec et autour d’elle. Agissons ensemble pour la préserver ! »
- Maurice Ponga

« La ‪hautemer doit trouver un statut abouti pour sa protection »
- Michel Aymeric

« Nous cherchons des solutions de carburants du futur pour passer au transport maritime de demain »
- Eric Banel

« La société civile peut et doit jouer un rôle essentiel sur la gouvernance de la mer »
- Jean Pierre Thebault 

« Rarement en si peu de temps autant de rapports d’alertes ont été émis sur la santé des océans »
- Elie Jarmache

« Nous devons trouver une solution pour éteindre l’incendie du réchauffement climatique »
- Philippe Vallette

« Nous sommes une planete océan avant d’être une planète terre »
- Gilles Boeuf