2017 : des victoires pour l’Océan

© Creative commons

Joyeux noël pour l’Océan ! Alors que l’ONU vient de voter une résolution ce 24 décembre pour lancer les négociations sur la Haute Mer, et pour célébrer des fêtes Océaniques, Tara vous propose un récapitulatif des principales décisions et engagements pour la préservation de l’Océan prises en 2017.

1 – « The Ocean Conference ». La première conférence des Nations unies sur l’Océan a eu lieu en juin 2017 à New York, avec une participation massive des Etats et de la société civile. Pour la première fois un événement entièrement dédié à l’Océan a eu lieu dans la grande salle de l’ONU. Nous avons envie de dire… « Enfin ! ».

2- Objectifs de développement durable. Avec la Conférence sur l’Océan (Ocean Conference), les acteurs étatiques et de la société civile se sont mobilisées pour faire avancer les engagements pour l’Objectif de développement durable n°14 consacré à l’Océan. Pour soutenir les différents objectifs (Aires marines protégées, pêche durable, préservation des écosystèmes…) des centaines d’engagements ont été mis sur la table par les ONGs, pays, secteur privé et agences multilatérales.

 

2 photo 10_coucher de soleil apres Poum_FA

© Vincent Hilaire / Fondation Tara Expéditions

 

3 – Un envoyé spécial pour l’Océan. Le secrétaire général de l’ONU a confirmé la nomination d’un envoyé spécial pour l’Océan. Inspiré par les succès des travaux menés par les envoyés spéciaux pour d’autres thèmes comme l’alimentation, l’Assemblée générale a entériné la nomination du l’ambassadeur fidjien Peter Thomson comme « special envoy for the Ocean ». Cette décision fait suite à une demande de plus de clarté et de volonté politique pour faire avancer les thèmes liés à l’Océan au sein du système des Nations unies.

4 – Gouvernance de la Haute mer. La Conférence Intergouvernementale sur la biodiversité en haute mer a été confirmée par l’Assemblée générale de l’ONU en décembre, après la décision prise par la conférence préparatoire en septembre dernier. A partir de septembre 2018, les négociateurs vont se pencher sur un traité contraignant que fixera des règles pour la gestion durable et la conservation de la biodiversité au-delà des juridictions nationales. Le 24 décembre, l’AG des Nations unies a donc adopté la résolution qui permettra de commencer les négociations.

5 – Reconnaissance de l’Océan et climat au sein de la Convention Climat (CNUCC). Avec la présidence fidjienne de la COP23 sur le changement climatique, pour la première fois les Etats demandent un « point sur l’agenda » de la CCNUCC sur l’Océan. La proposition d’un « Ocean pathway » au sein de la Convention climat a été présenté à Bonn en novembre dernier et soutenue par des nombreux pays. Cette décision fait suite à la mobilisation faite à la COP21 à Paris par la Plateforme Océan et Climat, qui a réussi a mettre l’Océan dans le texte de l’Accord de Paris.

 

IMG OUR OCEAN

 

6 – Succès de la conférence « Our Ocean ». Parallèlement aux réunions officielles dans le cadre de l’ONU, l’événement « Our Océan », lancé par John Kerry en 2014 aux Etats-Unis, poursuit son développement et se consolide comme un rendez-vous annuel important pour la communauté Océanique. Réalisé en 2017 à Malte par la Commission Européenne, la conférence Our Ocean a mobilisé des milliers d’acteurs et devient un événement important dans la mobilisation de la société civile et des médias internationaux.

La Fondation Tara Expéditions, toujours sur le pont des négociations internationales, s’engage pour faire avancer la reconnaissance de l’Océan dans les discussions climatiques, augmenter le soutien à la recherche océanographique et ses financements, et bien d’autres défis encore que nous aurons à cœur de partager avec vous en 2018 !

Articles associés