BillerudKorsnäs oeuvre pour un avenir durable en remettant en cause les emballages classiques

© Elodie Bernollin / Tara Expeditions Foundation

BillerudKorsnäs est un partenaire de la Fondation Tara Expéditions depuis 2016. Henrik Essen, vice-président principal à la communication et au développement durable, travaille pour BillerrudKorsnäs depuis 7 ans, et plus particulièrement sur le développement durable depuis 4 ans. Il partage avec nous sa vision et nous présente le partenariat entre BillerudKorsnäs et Tara.

Comment a commencé votre collaboration avec la Fondation Tara Expéditions ?

Henrik Essen : Notre entreprise est axée sur le développement durable depuis 2 ans. Ça n’a pas toujours été le cas, mais c’est une direction que nous favorisons de plus en plus. L’une des problématiques que nous traitons concerne la gestion des déchets. Les détritus plastiques, et autres, constituent une sérieuse menace pour l’humanité. Nous avons constaté que peu de projets de recherche étaient menés sur les déchets, en particulier dans l’environnement marin. Nous avons donc cherché des organisations soutenant et promouvant la recherche sur ce sujet. C’est ainsi que nous avons contacté la Fondation Tara Expéditions en 2016.

Quelle est votre opinion personnelle concernant cette problématique ?

Henrik Essen : Les déchets marins ne sont pas quelque chose que je vois au quotidien, car je ne vis pas en bord de mer. Mais lorsque je suis en mer, je réalise à quel point les hommes maltraitent la nature et l’environnement marin. Cela ne peut pas continuer. Le problème est que la pollution marine est répandue et généralisée à l’échelle mondiale — personne n’est responsable et tout le monde l’est — ce qui rend cette situation extrêmement difficile à résoudre, La problématique des déchets doit être abordée par le biais du savoir et de la science. C’est par là que nous devons commencer.

g-10-Crew lowers the sails as we exit the wind window in transit to Fukuoka, Japan_Photo Credit Sarah Fretwell_0Q8A5304L’équipage de Tara affale les voiles, après avoir traversé une fenêtre de vent favorable lors d’une des navigations dans l’Océan Pacifique © Sarah Fretwell / Tara Expeditions Foundation
 

Quel message souhaitez-vous transmettre à travers ce partenariat ?

Henrik Essen : Nous pensons que la Fondation Tara Expéditions contribue à l’avancée de la science et des connaissances sur ce sujet : identifier l’origine du problème et comment il se développe. Tara contribue également à la diffusion de ces connaissances, notamment en parlant aux élèves dans les écoles. C’est par là que commence le développement à long terme. Il est important que les gens prennent conscience de la situation, en particulier les jeunes. Sans cela, l’humanité n’a pas d’avenir. C’était l’un de nos critères pour entamer une collaboration avec Tara.

Quels sont les avantages pour votre entreprise ?

Henrik Essen : Nous ne pouvons nous focaliser sur l’ensemble des problèmes de ce monde — car, malheureusement, nous ne pouvons pas tous les résoudre. Aussi, nous nous efforçons d’identifier les défis auxquels l’humanité est confrontée et de les relier à nos activités quotidiennes pour les surmonter, qu’il s’agisse de déchets ou du réchauffement climatique. Cela ne résout pas tout, mais en faisant de petites choses, nous apportons notre contribution.

Pour nous et toutes les entreprises partageant notre vision, nous devons nous montrer honnête dans notre volonté de faire mieux. Nous ne pouvons nous proclamer « entreprises durables », car c’est quasi impossible dans le contexte industriel actuel, mais nous avons l’ambition, chaque jour, de faire mieux que la veille. Alors nous pourrons changer le monde. C’est ainsi que la durabilité pourra devenir un avantage concurrentiel à long terme. Nous constatons déjà que cela fonctionne. Nous concluons davantage de contrats, mais ce n’est pas le plus important. L’essentiel, c’est que nos employés, nos clients et nos partenaires soient enthousiastes et motivés par nos actions.

Articles associés