Les Maires en première ligne pour lutter contre la pollution plastique, à l’issue de la crise sanitaire

© Camille Moirenc / IAGF

L’un des nombreux défis de l’après Covid-19 sera de refonder les rapports entre Hommes et Nature et la lutte contre la pollution plastique en est une composante. Les Maires sont en première ligne pour agir, d’autant plus que l’attente de leurs administrés sur les sujets écologiques est forte. Aux côtés d’Initiatives pour l’Avenir des Grands Fleuves et de la CNR, nous avions appelé les candidats avant le 1er tour des Municipales à se mobiliser en signant la charte “Mon territoire s’engage : rivières et fleuves sans plastique, océan protégé”. Aujourd’hui, nous interpellons à nouveau les nouveau maires élu(e)s et candidat(e)s au second tour pour rejoindre cette initiative plus qu’urgente et nécessaire, qui rassemble déjà près de 80 signataires.

La lutte contre la pollution plastique : une priorité environnementale et sanitaire

Le plastique à usage unique a fait un retour en force lors de la crise sanitaire du Covid-19 et, sous couvert d’hygiène, de sécurité alimentaire ou encore de relance économique, la tentation est grande de la part de lobbyistes de remettre en cause le cadre réglementaire sur sa limitation. Le temps de l’urgence de la crise doit être dépassé pour combattre durablement les atteintes causées par l’Homme à l’environnement et relier santé des écosystèmes et santé humaine.

Lutter contre la pollution plastique des rivières, fleuves et océans fait partie des défis planétaires à relever : 8 millions de tonnes de plastiques sont jetés dans l’océan chaque année et 80 % des déchets plastiques retrouvés en mer proviennent des terres… Les premiers résultats de la Mission Microplastiques 2019, menée à bord de la goélette Tara, montrent que le plastique est omniprésent dans les fleuves et déjà sous forme de microplastiques, véritables éponges à polluants, avant d’atteindre les océans.

DJI_0006L’équipe de Tara collectant des données dans l’Ebre © François Aurat / Fondation Tara Océan 

Une Charte comme guide pratique pour l’action territoriale

Animés par la même conviction que les élus locaux ont un rôle à jouer pour traduire cet enjeu planétaire en solutions concrètes sur leurs territoires et mobiliser autour d’eux citoyens et entreprises, avec IAGF et CNR – deux acteurs fortement impliqués dans la préservation de l’eau et de la biodiversité – nous souhaitons mobiliser les nouveaux et futurs Maires et Présidents de Communautés de Communes.

A la veille du 1er tour des Municipales, près de 80 candidats avaient déjà signé la charte “Mon territoire s’engage : rivières et fleuves sans plastique, océan protégé” qui propose 15 mesures à mettre en œuvre à l’échelle des communes et bassins versants. Ces propositions étant réunies en quatre grands axes :

  • Agir contre la propagation des déchets plastiques,
  • Faire de la lutte contre la pollution plastique une priorité de son mandat qui orientera
  • l’ensemble des politiques publiques,
  • Transformer cet enjeu en une opportunité de mobilisation et d’innovation,
  • Agir dans une démarche de partenariat et de solidarité.

 

Pour faire connaître la charte “Mon territoire s’engage : rivières et fleuves sans plastique, océan protégé” à vos nouveaux maires élus, candidats au 2nd tour et Présidents de Communautés de Communes, partagez l’initiative ! #FleuvesSansPlastique

Ils ont déjà signé…

Quelques signataires, dont les candidats des grandes villes traversées par les 5 principaux fleuves et de petites villes dans toute la France :
Jeanne Barseghian – Strasbourg (67) ; David Belliard – Ville de Paris (75) ; Bruno Bernard – Métropole de Lyon (69) ; Christophe Bouillon – Maire de Barentin (76), président de l’Association des Petites Villes de France (APVF) ; Grégory Doucet – Ville de Lyon (69) ; Mathieu Hanotin – Saint-Denis (93) ; Cécile Helle – Avignon (84) ; Laurent Hénart – Nancy (54) ; Anne Hidalgo – Ville de Paris (75),  Pierre Hurmic (Bordeaux) ; David Kimelfeld – Métropole de Lyon (69) ; Thierry Kovacs – Maire de Vienne (38) ; Jean-Luc Moudenc – Toulouse (31) ; Johanna Rolland – Nantes (44) ; Catherine Trautmann – Strasbourg (67) ; etc.

Découvrir l’ensemble des signataires de la Charte ici !

bannière charte

Articles associés