Des jeunes Kiwis sélectionnées pour voyager à bord de Tara, l’ancien navire de recherche de Sir Peter Blake

© Sir Peter Blake Trust

Après avoir remporté le titre très convoité d’ambassadeur Blake, deux talentueuses Néozélandaises ont fait leurs bagages pour une traversée de 16 jours sur la mer des Caraïbes et l’océan Atlantique, à bord de la légendaire goélette ayant appartenu à Sir Peter Blake sous le nom de Seamaster et maintenant rebaptisée Tara.

Millie Mannering et Emily Wilson ont été sélectionnées parmi plus de 100 candidats pour voyager à bord de la goélette, entre Panama et New York, dans le cadre de l’expédition scientifique dirigée par la Fondation Tara Expéditions et soutenue par le NIWA (Institut national de recherche sur l’eau et l’atmosphère). Le 2 septembre, elles ont rejoint l’équipage français et l’équipe internationale de scientifiques de renommée mondiale. Durant leur séjour à bord, elles collecteront des échantillons pour déterminer la qualité de l’eau et étudier la biodiversité planctonique.

1151811-yann-chavance-1Tara au mouillage dans l’archipel de Coiba, au Panama, juste avant l’embarquement de Millie et Emily © Yann Chavance – Libération / Fondation Tara Expéditions

James Gibson, président directeur général de la fiducie Sir Peter Blake pense que ce voyage transformera les 2 ambassadrices : « Être à bord de Tara et contribuer à la recherche qui répond à certaines des questions scientifiques actuelles les plus importantes sera une expérience incroyable pour elles. »

Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara Expéditions, souligne que « pour nos fondateurs et moi-même, maintenir une collaboration durable avec la fiducie Sir Peter Blake est très important, car c’est un moyen de garder des jeunes néozélandais à bord de Tara. On peut également voir la Fondation Tara Expéditions comme un héritage de la vision de Peter concernant l’avenir de notre planète. »

Tara, anciennement nommée Seamaster, était le navire d’exploration emblématique de Sir Peter Blake, dédié à la recherche environnementale dans le cadre des « Blakexpeditions ». Sir Peter et son équipage avaient entamé un voyage de cinq ans à son bord lorsqu’il a été tué en 2001. La mission des Blakexpeditions était de visiter les zones de la planète – notamment marines – sensibles d’un point de vue écologique, « pour faire la différence ». Tara continue de mettre l’accent sur les océans, la science et l’éducation. Depuis 2003, la goélette a parcouru 400 000 kilomètres à travers les océans du monde. La Fondation a mené 11 expéditions destinées à étudier et à comprendre l’impact des changements climatique et écologiques sur l’océan.

Credits_PdeParscau_Lagon Moorea aerien© Pierre de Parscau / Fondation Tara Expéditions

Millie est honorée et extrêmement fière d’avoir été sélectionnée comme ambassadrice Blake 2018 auprès de la Fondation Tara Expéditions. Elle prévoit de poursuivre des études universitaires supérieures, centrées sur la conservation marine, en 2019. Elle est donc enthousiaste à l’idée de travailler avec les chercheurs à bord de Tara, pour en apprendre davantage sur nos océans et les menaces qui pèsent sur eux. « C’est un immense privilège et je suis honorée d’être une ambassadrice Sir Peter Blake. Je suis très heureuse de participer à cette recherche essentielle et de comprendre comment protéger au mieux nos océans fragilisés, ayant un besoin critique d’aide. »

Emily espère étendre ses connaissances techniques, nourrir son intérêt pour la durabilité des océans au cours de son expérience à bord de la goélette, et développer ses compétences en matière d’éducation et de leadership pour avoir un plus grand impact auprès des communautés qu’elle soutient. « Je suis enthousiasmée par le défi à venir. J’espère sortir de ma zone de confort, élargir mes connaissances, approfondir ma compréhension et, par là, ma capacité à apporter une plus grande durabilité environnementale au sein de ma communauté. »

Articles associés